Aliments à éviter et à privilégier pour soulager les douleurs menstruelles

Auteur: Claire Xavier

Les douleurs menstruelles sont un phénomène incontournable de la vie de chaque femme. Malheureusement, la majorité d’entre elles souffrent d’une douleur aussi grave qu’elle interfère avec les tâches quotidiennes. La prise d’analgésiques est donc indispensable. Mais est-ce que l’alimentation peut procurer le même effet ? On vous répond.

Peut-on lutter contre les douleurs menstruelles grâce à l’alimentation ?

douleurs menstruelles adopter un régime alimentaire pour les apaiser recommandations conseils


En règle générale, la consommation d’aliments anti-inflammatoires aide à apaiser les douleurs menstruelles, en particulier les crampes. Parmi ces aliments figurent les fruits, les légumes, les céréales complètes, les légumineuses, les noix et les graines. En outre, une étude a démontré que l’alimentation végétarienne et végétalienne aide à diminuer l’inflammation dans l’organisme. Cette réduction est due notamment aux antioxydants et aux substances chimiques végétales qu’on retrouve dans les aliments d’origine végétale, ce qui aide le corps à fonctionner de façon optimale.

Savez-vous qu’il existe une corrélation entre la nourriture que vous consommez et vos niveaux d’œstrogène ? Par exemple, les produits d’origine animale et les huiles ajoutées augmentent les taux d’œstrogène dans l’organisme. Plus vous mangez d’aliments à base d’œstrogène, plus votre muqueuse utérine risque de devenir anormalement épaisse. Par conséquent, des douleurs menstruelles plus intenses surviennent.

Quel régime alimentaire adopter ?

douleurs menstruelles soulager régime alimentaire riche en fibres pauvre en graisses aliments éviter privilégier


Selon les experts, opter pour une alimentation pauvre en graisse, mais riche en fibres peut significativement diminuer les niveaux d’œstrogène. Le taux plus faible de l’hormone aura moins d’effet sur les cellules utérines. En plus, les légumes riches en fibres comme les haricots, les fruits et les céréales complètes aident l’organisme à éliminer l’œstrogène. Plus l’alimentation est riche en fibres, plus le « système naturel d’élimination de l’hormone » fonctionne mieux.

Les produits d’origine animale et les aliments transformés ne contiennent pas de fibres. Lorsque le régime alimentaire d’une femme est composé notamment à partir d’aliments de ce genre, ainsi que de viande et de produits laitiers, les besoins quotidiens en fibres ne peuvent pas être comblés. Cela perturbe l’élimination d’œstrogène et sa quantité augmente. En revanche, une étude menée auprès des femmes au Japon a dévoilé que celles qui avaient un apport élevé en fibres souffraient de moins de douleurs menstruelles.

Pour ce qui est des produits d’origine animale, ces derniers sont pauvres en fibres et peuvent contribuer à des douleurs menstruelles plus graves. En outre, selon une étude, l’apport important en viande rouge (plus de deux portions par jour) augmente le risque d’endométriose de 56%.

Aliments de prédilection :

  • Grains entiers : riz brun, pain complet, flocons d’avoine, etc.
  • Légumes : brocoli, épinards, carottes, patates douces, blettes, choux de Bruxelles, etc.
  • Légumineuses : haricots, pois, lentilles, etc.
  • Fruits : pommes, mangues, baies, oranges, etc.

Aliments à éviter de toute urgence :

  • Produits animaux : poissons, volailles, viandes, œufs et produits laitiers.
  • Grains raffinés : pain blanc, céréales raffinées, pâtisseries, etc.
  • Huiles végétales ajoutées : sauces à salade, margarine et toutes les huiles de cuisson.
  • Aliments gras : beignets, fromage, frites, chips, etc.

Source :

Physicians Committee : « Using Foods Against Menstrual Pain ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué