L’ANSM recommande le retrait des dispositifs intra-utérins Ancora et Novaplus

Auteur: Claire Xavier

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a publié hier, le 27 juillet 2021, une recommandation visant le retrait à titre préventif des dispositifs intra-utérins (DIU) Ancora et Novaplus (seuls ou en kit de pose Sethygyn). Le rappel concerne les stérilets posés avant mars 2019. Explications.

Rappel de retrait de certains dispositifs intra-utérins

dispositifs intra-utérins Ancora Novaplus rappel de retrait par précaution expulsion spontanée agence du médicament


Crédit photo : 7 Dimensions Medical Center

En novembre 2019, l’ANSM a suspendu l’utilisation de tous les DIU Novaplus et Ancora, « y compris lorsqu’ils étaient vendus avec un set de pose Sethygyn » en raison d’un défaut de démonstration de la stabilité. De plus, une augmentation des déclarations d’expulsion spontanée de ces outils a été constatée.

« Dorénavant, nous recommandons aux femmes pour lesquelles la pose de l’un de ces modèles a été réalisée avant mars 2019 de se le faire retirer à titre préventif, sans urgence. Ce retrait pourra être réalisé à l’occasion d’une prochaine consultation de gynécologie. Cette nouvelle recommandation a été établie en lien avec les structures représentant les professionnels de santé en charge du suivi gynécologique des femmes. », a précisé l’Agence dans son article.

Où trouver la date de pose ?

La date de pose des dispositifs intra-utérins figure notamment sur la carte patiente que vous avez obtenue lors de la pose. En cas d’absence de cette carte, contactez le professionnel de santé responsable de la pose du DIU pour qu’il puisse vérifier votre dossier médical. Si la date de pose ne peut pas être identifiée, l’ANSM recommande de retirer le DIU par précaution.

dispositifs intra-utérins Ancora Novaplus expulsion spontanée rappel de retrait sans urgence à titre préventif agence du médicament


L’Agence du médicament rappelle aussi que le risque d’expulsion spontanée existe pour tous les dispositifs intra-utérins et donne des recommandations à retenir pour prévenir et réagir dans cette situation :

Des signes évoquant une expulsion spontanée :

  • fil de traction du DIU absent ou plus long que prévu
  • douleur abdominale
  • saignements entre les règles ou après un rapport sexuel
  • douleurs lors des rapports sexuels

Prenez en compte que certaines expulsions peuvent survenir sans symptômes.

Si vous suspectez une expulsion spontanée avec ou sans symptômes, veuillez consulter votre gynécologue le plus vite possible et optez pour une autre méthode contraceptive jusqu’à la consultation. « Si vous avez eu des rapports sexuels dans les 5 derniers jours, une contraception d’urgence est à envisager. », note l’Agence.

En cas de doutes ou de questions, n’hésitez pas à consulter votre gynécologue pour qu’il puisse vérifier l’intégrité et le bon emplacement de votre dispositif intra-utérin.

Référence :

ANSM (juillet 2021) : « Dispositifs intra-utérins Ancora et Novaplus (seuls ou en kit de pose Sethygyn) : retrait préventif des DIU posés avant mars 2019 ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué