Se promener dans la forêt aide à diminuer le stress lié au travail

Auteur: Claire Xavier

Notre santé mentale est soumise à des rudes épreuves non seulement dans le contexte de la pandémie de coronavirus, mais aussi dans celui du milieu au bureau. En règle générale, travailler c’est bon pour le bien-être psychique, mais effectué dans des conditions négatives et angoissantes, le travail peut engendrer un stress chronique. Nombreuses sont les astuces et les techniques efficaces disponibles sur la Toile pour diminuer le stress et profiter d’un mode de vie zen. Parmi les recommandations les plus fréquentes, on distingue les promenades dans la forêt ainsi que dans les espaces verts et avec raison. Une étude récente en fait le point.

Se promener dans la forêt/espaces verts peut diminuer le stress

diminuer le stress au travail se promener dans la nature nouvelle étude santé mentale


Une étude japonaise parue dans la revue Public Health in Practice a dévoilé que pour diminuer le stress associé au travail, il importe de se promener régulièrement dans la forêt ou dans un espace vert. Être dans la nature booste les capacités de résistance au stress plus élevées. Cela est lié au sens de la cohérence dont le rapport avec les promenades dans la nature a fortement intéressé les auteurs de l’étude.

Le sens de la cohérence (SOC) comprend 3 éléments interdépendants :

  • Signification : le sentiment qu’il y a un sens dans la vie.
  • Compréhensibilité : reconnaître et comprendre le stress.
  • Gérabilité : le sentiment qu’on dispose de suffisamment de ressources pour contrer le stress.

Des études précédentes ont dévoilé que le SOC est associé à la santé mentale et aux capacités de s’adapter au stress. D’après les résultats, les individus dont le SOC est plus fort pourraient agir mieux contre les facteurs de stress tandis qu’un sens de la cohérence plus faible serait capable de prévenir les épisodes dépressifs.

se promener dans la forêt pour diminuer le stress nouvelle étude bien-être psychique


Pour les besoins de leur étude, les chercheurs de l’Université de Tsukuba ont regroupé les données de 6466 salariés japonais (3965 hommes et 2501 femmes). Ensuite, ils ont analysé leur score de SOC ainsi que leurs habitudes à propos des promenades dans les forêts ou/et les espaces verts. Un résultat plus élevé se situe entre 68 et 91 et signifie un sens de cohérence plus fort et une plus grande capacité de gérer le stress. Un tel score était observé chez les sujets ayant déclaré se promener régulièrement dans les forêts/espaces verts au moins une fois par semaine.

Les découvertes des scientifiques japonais ne font que confirmer les bienfaits incroyables de la nature pour la santé mentale de l’Homme ainsi que la nécessité de plus d’espaces verts dans les zones urbaines. En effet, un communiqué de l’Organisation mondiale de la Santé a évoqué les vertus des espaces verts urbains notamment en termes de gestion du stress et de relaxation psychologique.

Sources :

Public Health in Practice

Organisation mondiale de la santé

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué