La carence en vitamine D augmente-t-elle le risque de diabète de type 1 ?

Auteur: Claire Xavier

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune qui, selon les données de l’Inserm, « représente environ 10 % des cas de diabètes en France et dans le monde ». Il se caractérise par un déficit d’insuline qui provoque une « élévation prolongée de la concentration de glucose dans le sang : on parle d’hyperglycémie ». Actuellement, cette condition potentiellement très grave est inguérissable, mais contrôlée grâce à l’insulinothérapie. Heureusement, les recherches scientifiques consacrées à ce sujet sensible sont de plus en plus nombreuses à révéler des découvertes assez intéressantes et utiles permettant d’améliorer la prise en charge de cette maladie. Aujourd’hui, nous allons vous parler notamment d’une telle étude qui porte sur le rapport entre la carence en vitamine D et le risque de ce type de diabète.

Le manque de vitamine D augmente-t-il le risque de diabète de type 1 ?

diabète de type 1 carence en vitamine D quel risque nouvelle étude


Certaines études d’observation ont associé la carence en vitamine D au risque de diabète de type 1, mais on manque pourtant des preuves d’un effet causal. Dans ce contexte, une équipe de scientifiques de l’Université de Montréal, au Canada, s’est intéressée si les taux de vitamine D génétiquement diminués augmentent le risque de développer un diabète de type 1. Leurs travaux sont disponibles dans la revue spécialisée Plos Medicine et sont basés sur une méthode de recherche appelée randomisation mendélienne. Celle-ci repose sur la notion que les facteurs génétiques sont au sein de plusieurs facteurs de risque de maladies.

risque de diabète de type 1 carence en vitamine D nouvelle étude


Pour les besoins de leur étude, les scientifiques ont impliqué la méthode mendélienne dans deux recherches. La première portait sur la Vitamine D et comptait 443 734 Européens tandis que la deuxième examinait 9 358 personnes atteintes de diabète de type 1 et 15 705 sujets témoins. Les résultats ont montré que la carence en vitamine D n’influence pas le risque de souffrir de ce type de diabète. Néanmoins, l’auteure principale de l’étude, Despoina Manousaki, souligne qu’il pourrait exister de petits effets non détectables et que des recherches supplémentaires seront nécessaires pour confirmer ces résultats. Cependant, Manousaki précise qu’à l’heure actuelle, cette vitamine ne peut pas être utilisée en prévention du diabète de type 1 chez les personnes prédisposées.

Références :

Inserm

Science Daily

Plos Medicine

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué