COVID-19 : une nouvelle méthode innovante de détection du coronavirus dans l’air

Auteur: Claire Xavier

On a dit « Bonjour » à la nouvelle année, mais on est encore loin de dire « Adieu » au Covid-19 qui ne cesse pas de ravager le monde depuis déjà un an. Plusieurs mesures de prévention ont été adoptées au cours des douze derniers mois afin de limiter la propagation de ce virus extrêmement contagieux. Dans ce contexte, une nouvelle méthode innovante vient d’être présentée par des scientifiques de l’Université polytechnique de Valence. Selon les experts, leur système permet une détection du coronavirus dans l’air, ce qui promet de mieux éviter sa transmission.

Un nouveau système de détection du coronavirus dans l’air

détection du coronavirus dans l'air nouvelle méthode innovante


Des chercheurs de l’Université polytechnique de Valence en collaboration avec des experts de l’Université de Valence ont développé un nouveau système innovant de détection du coronavirus dans l’air. Leur outil est basé sur un biocapteur de masse qui se sert d’anticorps spécifiques capables de déceler le SARS-CoV-2 dans l’air environnant. Cette technologie sera plus précisément utilisée pour évaluer la qualité de l’air dans les endroits clos (logements, restos, salles de cinéma, etc.) et pour y identifier des traces du virus. Ainsi, les spécialistes espèrent ralentir sa propagation.

Mais comment ce système reconnaît au juste la présence du coronavirus dans l’air ? Alors, le modèle des scientifiques espagnols comporte des particules de type virus (VLP) spécialement conçues par des chercheurs de l’Université qui ne sont pas contagieuses et qui ne contiennent pas le génome du Covid-19. En revanche, elles sont dotées des 4 protéines qui constituent la structure du virus, ce qui permet l’identification de celui-ci par les anticorps.

détection du coronavirus dans l'air nouvelle méthode système innovante


Le biocapteur de masse avait été testé dans un laboratoire et les résultats ont montré qu’il est tout à fait capable de détecter le SARS-CoV-2 dans l’air. Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont utilisé un environnement imitant une charge virale élevée. Une fois celle-ci décelée, le système émet un signal d’alerte.

En bref, il s’agit d’un outil pouvant effectuer une détection du coronavirus à des concentrations critiques et dangereuses pour la santé des personnes. De plus, le capteur est peu coûteux et simple à utiliser.

Source :

MedicalXpress

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué