La désinfection par rayons UV pourrait être efficace contre la COVID-19

Auteur: Claire Xavier

Selon les résultats d’une nouvelle étude, la désinfection par rayons UV lointaine peut tuer 99,9% des coronavirus saisonniers se trouvant dans les gouttelettes aériennes. De plus, cette méthode s’avère inoffensive pour les humaines. Compte tenu donc des puissantes capacités de stérilisation des ultraviolets, cette technologie pourrait avoir un grand potentiel dans la lutte contre la pandémie de COVID-19.

La désinfection par rayons UV pourrait devenir une précieuse alliée contre le SARS-CoV-2

désinfection par rayons UV contre coronavirus études efficacité


Le rayon UV-C utilisé pour la destruction des coronavirus saisonniers était d’une longueur d’onde de 254 nm. L’essai consistait en la désinfection des espaces clos et vides comme chambres d’hôpitaux et wagons de métro. La raison pour laquelle les espaces étaient inoccupés réside dans le fait que l’exposition à une telle longueur d’onde serait dangereuse pour la santé.

Mais les scientifiques du centre médical Irving de l’Université de Columbia ont testé une autre lumière dont la longueur d’onde était de 222 nm. Celle-ci était tout aussi efficace et, de plus, sans danger pour les humains du fait de son incapacité de pénétrer la couche lacrymale de l’œil ni de l’épiderme. Autrement dit, les protéines habitants la surface cutanée absorbent les rayons en les empêchant ainsi de pénétrer en profondeur et d’endommager les cellules dans le corps.

Pour tester l’efficacité de la désinfection par rayons UV, les chercheurs ont projeté des coronavirus communs dans l’air devant une lampe UV à ondes lointaines. Les analyses des résultats ont révélé que 99,9% des virus ont été détruits suite à une exposition très faible aux ultraviolets. Tout cela pour une période de 25 minutes.

lumière UV contre coronavirus études efficacité


Compte tenu de ces résultats prometteurs, les scientifiques espèrent utiliser cette technique pour désinfecter des lieux publics intérieurs occupés dans le but de limiter le risque de transmission non seulement des coronavirus mais aussi du virus de la grippe.

Une autre recherche est en cours pour tester l’efficacité de la désinfection par rayons UV-C lointains contre la COVID-19. Jusqu’ici les résultats sont assez encourageants. David Brenner, l’un des auteurs, explique que la lumière UV-C lointaine ne peut pas distinguer les différents types de coronavirus et qu’elle pourrait tuer le SARS-CoV-2.

Cependant, prenez en compte que l’Organisation Mondiale de la Santé alarme sur la fausse utilisation des lampes UV pour désinfection des mains et des autres zones cutanées. Les ultraviolets peuvent endommager la peau comme les yeux. Se laver les mains à l’eau et au savon reste le moyen le plus efficace de tuer le virus.

Sources :

Centre médical Irving de l’Université de Columbia

Organisation Mondiale de la Santé

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué