Une étude vient d’identifier les 9 fruits déclencheurs de migraine instantanée

Auteur: Claire Xavier

Rien de tel qu’un fruit frais et délicieux pour se rafraîchir en été ! Oui, mais pas pour toutes les personnes. Il en ressort que certains de ces fameux aliments d’été influencent négativement les individus souffrant de migraines. Dans leur étude publiée le 23 avril 2021 dans la revue Postgraduate Medicine, des chercheurs brésiliens ont identifié les neuf fruits déclencheurs de migraine. Poursuivez votre lecture pour découvrir la liste.

Une étude a identifié ces 9 fruits comme déclencheurs de migraine

déclencheurs de migraine fruits d'été nouvelle étude ananas orange banane


Des recherches antérieures avaient déjà suggéré que certains aliments peuvent déclencher des crises migraineuses, car ils impactent l’inflammation du système nerveux central, la vasodilatation (la dilatation des vaisseaux sanguins) et le métabolisme cérébral du glucose. En partant de ce constat, les scientifiques brésiliens voulaient étudier plus profondément les aliments quotidiens les plus courants afin de déterminer s’il existe un effet pareil. L’espace de temps entre la consommation des fruits et l’apparition de la migraine était également pris en compte.

Pour les besoins de leur étude, les chercheurs ont enquêté 3935 patients souffrant de migraine et 1163 personnes atteintes de céphalées de tension. Les résultats ont dévoilé que chez 40,3 % soit près de 1600 individus migraineux, la migraine s’est déclenchée dans les 8 à 90 minutes suivant la consommation du fruit. Dans la majorité des cas, les neuf fruits suivants ont été identifiés comme déclencheurs de migraine :

  1. Pastèque (29,5%)
  2. Fruit de la passion (3,73%)
  3. Orange (2,01%)
  4. Ananas (1,52%)
  5. Raisin (0,51%)
  6. Banane (0,46 %)
  7. Concombre (0,43%)
  8. Acérola (0,25)
  9. Papaye (0,25%)

déclencheurs de migraine fruits d'été maux de tete violents nouvelle étude


Ces effets étaient constatés uniquement chez les participants ayant des antécédents de migraines. Aucune des personnes souffrant de céphalées de tension n’a signalé un mal de tête après la consommation de ces fruits.

À titre d’information, une étude précédente a confirmé que certaines substances odorantes peuvent également déclencher des maux de tête chez des personnes migraineuse. Il s’agit de parfum, de peinture, d’essence et d’eau de Javel. Cette recherche avait été présentée en janvier 2014 dans la revue Cephalalgia.

Références :

Postgraduate Medicine (2021) : « Watermelon and others plant foods that trigger headache in migraine patients », Raimundo Pereira Silva-Néto et coll.

Cephalalgia (2014) : « Odorant substances that trigger headaches in migraine patients », Raimundo Pereira Silva-Néto et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué