Coronavirus en Afrique : l’OMS lance des recherches sur la médecine traditionnelle

Auteur: Claire Xavier

Annoncé pour la première fois en décembre dernier en Chine, le nouveau coronavirus s’est vite propagé à travers le monde entier pour aboutir à une pandémie de COVID-19. De nombreuses mesures de protection ont été prises dans le but de limiter sa propagation : port d’un masque anti-virus, distance sociale, fermeture des frontières et des établissements à l’exception des pharmacies et des magasins d’alimentation. Oui, la Terre était littéralement fermée. Côté traitement et vaccin, des résultats prometteurs apparaissent mais plus de tests seront nécessaires. Cependant, l’Organisation Mondiale de la Santé, en collaboration avec les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), a pris la décision de vérifier l’efficacité de la médecine traditionnelle dans la lutte contre le coronavirus en Afrique.

La médecine traditionnelle dans la lutte contre le coronavirus en Afrique ?

coronavirus en Afrique intégrer la médecine traditionnelle traitement potentiel recherches en cours


Actuellement, tous les 54 pays en Afrique sont touchés par le nouveau coronavirus et parmi les plus impactés, on distingue Afrique du Sud, Égypte, Cameroun, Algérie, Côte d’Ivoire, Soudan, Ghana, Éthiopie, Kenya, Nigeria, etc. COVID-19 a causé la mort de plus de 17.000 personnes sur le continent africain.

En absence de traitement et avec des vaccins en cours de développement, l’Organisation Mondiale de la Santé a réuni des efforts avec les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies pour « renforcer la recherche et le développement de médicaments traditionnels pour la COVID-19 en Afrique », a annoncé l’OMS dans une publication datant du 22 juillet 2020.

Un Comité consultatif d’experts a été créé dont la mission consiste à fournir des conseils scientifiques indépendants concernant « la sécurité, l’efficacité et la qualité des thérapies de médecine traditionnelle. ». Ce Comité, constitué de 25 membres, va examiner des médicaments traditionnels issus de la culture africaine en effectuant des essais cliniques tout en respectant, bien sûr, les normes internationales.

médecine alternative Afrique COVID-19 recherches traitement potentiel


L’OMS affirme son intérêt dans la médecine traditionnelle locale en tant qu’un traitement potentiel contre la COVID-19. Qui plus est, la société explique que les soins traditionnels et alternatifs originaires de l’Afrique, présentent de nombreux avantages.

Le Comité régional d’experts s’est mis immédiatement au travail et on espère avoir bientôt des résultats prometteurs et encourageants.

Source : Organisation Mondiale de la Santé

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué