Comment la consommation de fructose contribue à l’obésité ?

Auteur: Claire Xavier

Selon une étude préclinique menée par des chercheurs de Weill Cornell Medicine et de NewYork-Presbyterian Hospital, la consommation de fructose semble modifier les cellules du tube digestif de sorte à augmenter l’absorption de nutriments. Ces modifications pourraient aider à expliquer le rapport entre le fort apport en fructose dans le monde et l’augmentation des taux d’obésité et de certains cancers. Les travaux ont paru le 18 août 2021 dans la revue Nature.

Une étude explique comment la consommation de fructose favorise l’obésité

consommation de fructose favorise obésité étude modèle animal augmentation absorption aliments


Les chercheurs se sont concentrés sur l’effet du régime alimentaire riche en fructose sur les villosités intestinales, les structures fines tapissant l’intérieur de l’intestin grêle dont la fonction consiste en l’amplification des processus d’absorption.

L’étude a révélé que les souris dont l’alimentation comprenait du fructose présentaient des villosités intestinales 25 à 40% plus longues que celles des souris qui n’en étaient pas nourries. Qui plus est, l’augmentation de la longueur de ces structures fines était associée à une amplification de l’absorption des nutriments, à la prise de poids et à l’accumulation de graisses chez le modèle animal.

« Le fructose est structurellement différent des autres sucres comme le glucose et il est métabolisé différemment. », a expliqué l’auteur principal de l’étude le Dr. Marcus D. Goncalves. « Notre recherche a révélé que le métabolite primaire du fructose favorise l’allongement des villosités intestinales et soutient la croissance des tumeurs intestinales. », a-t-il poursuivi.

L’observation de l’augmentation de la longueur des villosités chez les souris soumises à une forte consommation de fructose a été faite par le premier auteur de l’étude, Samuel Taylor, et s’est avérée une surprise totale.

forte consommation de fructose favorise obésité étude modèle animal augmentation absorption aliments


Ensuite, les deux experts se sont mis à déterminer si ces villosités  fonctionnaient de façon différente. Pour ce faire, ils ont réparti les souris en trois groupes :

  • Un régime normal pauvre en graisses.
  • Un régime riche en graisses.
  • Une alimentation riche en graisses avec du fructose ajouté.

Résultats : les souris du troisième groupe ont non seulement développé des villosités plus longues, mais elles sont devenues plus obèses que les souris ayant suivi un régime riche en graisses sans fructose.

« Qu’il provienne du sirop de maïs à haute teneur en fructose, du sucre de table ou d’aliments naturels comme les fruits, le fructose est presque omniprésent dans l’alimentation moderne. », a déclaré le Dr. Goncalves. « Le fructose en soi n’est pas dangereux. C’est un problème de surconsommation. », a-t-il ajouté. Une future recherche visera à confirmer si ces résultats correspondent aux humains.

Références :

Nature (août 2021) : « Dietary fructose improves intestinal cell survival and nutrient absorption », Marcus D. Goncalves et coll.

Weill Cornell Medicine. « How fructose in the diet contributes to obesity. » ScienceDaily. ScienceDaily, 18 August 2021.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué