La consommation de caféine pendant la grossesse peut affecter le cerveau du bébé

Auteur: Claire Xavier

Nombreux sont les motifs qui nous poussent à boire du café : démarrer la journée avec un coup de boost, contrer la fatigue, stimuler les capacités cognitives et plus encore. Et bien que plusieurs études témoignent des effets bénéfiques de la caféine sur l’organisme, il est essentiel de la consommer avec modération surtout lorsqu’on est enceinte. Une recherche américaine récente a montré que la consommation de caféine pendant la grossesse peut engendrer des modifications au niveau des voies cérébrales du bébé, ce qui pourrait avoir un impact sur son comportement à un âge plus avancé. Explication.

La consommation de caféine pendant la grossesse n’est pas sans risque pour le bébé

consommation de caféine pendant la grossesse risques pour le cerveau du bébé étude scientifique


Publiée le 30 janvier 2021 dans la revue Neuropharmacology, l’étude dont il est question a été pilotée par des chercheurs américains de l’Université de Rochester. Selon leurs découvertes, boire du café lorsqu’on est enceinte peut modifier d’importantes voies cérébrales chez le bébé. Par conséquent, les enfants exposés à la caféine in utéro présentent des changements au niveau de la structure cérébrale. Cela pourrait déclencher des troubles du comportement plus tard dans la vie.

En règle générale, la consommation de caféine pendant la grossesse n’a pas d’effets dramatiques sur le bébé. Mais elle peut pourtant influencer son développement à un âge plus avancé. Ce mauvais impact s’explique par le fait que le fœtus ne dispose pas de l’enzyme responsable de la décomposition de la caféine quand cette dernière traverse le placenta.

consommation de caféine pendant la grossesse modification voies cérébrales bébé étude scientifique


Les auteurs de l’étude soulignent qu’il ne s’agit pas de grands problèmes psychiatriques, mais d’une hyperactivité et de petits troubles de l’attention. Ce sont en effet les répercussions les plus notables engendrées par la consommation de caféine pendant la gestation.

Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques ont étudié les scintigraphies cérébrales de 9157 enfants âgés de 9 à 10 ans. Ils ont constaté des modifications dans l’organisation des traces de substances blanches, les unités responsables de la communication entre les différentes zones du cerveau, chez les gosses dont les mères ont bu du café pendant leur grossesse.

À titre d’information, la consommation de café peut être aussi nocive pour la mère car la caféine peut aggraver certains effets secondaires de la grossesse comme sommeil perturbé et brûlures d’estomac.

 Étude publiée dans Neuropharmacology

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué