Avoir un cœur en bonne santé pourrait retarder ou prévenir la démence

Auteur: Claire Xavier

Avoir une bonne hygiène de vie permet de vieillir en bonne santé. Cette affirmation concerne particulièrement le cœur qui a fait, une nouvelle fois, l’objet d’une récente étude scientifique. D’après les auteurs de celle-ci, avoir un cœur en bonne santé pourrait aider à retarder voire à prévenir l’apparition de la démence. Quel comportement peut-on donc adopter afin de bien soigner son cœur ?

Selon une étude récente, le cœur en bonne santé pourrait aider à retarder ou à prévenir le déclin cognitif

cœur en bonne santé prévention démence déclin cognitif nouvelle étuude cerveau sain


Ce n’est pas un secret qu’avec l’âge, les fonctions du cœur et des artères sont progressivement modifiées. De plus, en cas d’une mauvaise hygiène de vie, la situation devient pire. Il est donc essentiel de bien s’informer sur les facteurs de risque qui contribuent au vieillissement cardiovasculaire. Il s’agit notamment d’hypertension artérielle, de taux élevé de cholestérol, de tabagisme, de diabète, d’obésité, de sédentarité et ainsi de suite. Donc, peu importe l’âge, la prévention ne doit pas être négligée.

Qui plus est, une étude parue fin de décembre dans la revue spécialisée Plos Medicine, met, elle aussi, l’accent sur l’importance de mener une bonne hygiène de vie. Selon ses auteurs, des scientifiques de l’Université d’Oxford, soigner son cœur, c’est aussi prendre soin de son cerveau. Les chercheurs affirment encore que la prévention du raidissement artériel autant que possible dans la vie d’un individu pourrait retarder voire prévenir l’apparition de la démence.

cœur en bonne santé retarder ou prévenir la démence nouvelle étude cerveau sain


Pour aboutir à ses résultats, les scientifiques ont enquêté 542 personnes âgées qui ont subi deux mesures de la rigidité aortique ou artérielle, un facteur de risque de maladies cardiovasculaires. Les experts ont également analysé la taille, les connexions ainsi que l’apport en sang de différentes zones du cerveau grâce aux tests cognitifs et aux scans d’IRM. L’aorte est en effet la plus grande artère du corps humain et elle se raidit avec l’âge. Cependant, les analyses ont révélé que son raidissement plus rapide entre la mi-vie et l’âge avancé était associé à une mauvaise santé cérébrale.

Les auteurs de cette étude assez importante soulignent que des changements du mode de vie plus tôt dans la vie seraient capables de retarder cette raideur artérielle. Ils proposent d’adopter une alimentation plus saine en réduisant notamment la consommation de sel, de l’alcool, de sucre et de graisses saturées. À ces recommandations s’ajoute aussi la pratique d’une activité physique pendant 30 minutes au quotidien.

Étude publiée dans Plos Medicine

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué