La consommation de cannabis pendant la grossesse est liée à l’autisme chez l’enfant

Auteur: Claire Xavier

Des chercheurs ont découvert que la consommation de cannabis pendant la grossesse peut augmenter le risque de développement d’autisme chez l’enfant. « Les femmes qui consommaient de la marijuana au cours de leur grossesse étaient 1,5 fois plus susceptibles de donner naissance à un enfant autiste. », a affirmé l’un des auteurs de l’étude, Dr. Darine El-Chaâr, spécialiste en médecine fœtale et chercheuse clinique à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa au Canada. Elle ajoute encore que « l’utilisation de cannabis durant la gestation et l’allaitement est fortement déconseillée ».

La consommation de cannabis pendant la grossesse augmente le risque d’autisme chez l’enfant

consommation de cannabis pendant la grossesse autisme enfant risques


Des études antérieures menées par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (États-Unis), ont révélé que prendre du cannabis pendant la grossesse est lié à un faible poids de naissance, à une hyperactivité, à des troubles d’attention et à d’autres problèmes cognitifs et comportementaux chez l’enfant. Les résultats d’une autre étude ont montré que la consommation de cette substance en état de grossesse augmente de 2,3 fois le risque d’enfant mort-né.

L’étude mentionnée au début de notre article a analysé les données de chaque naissance en Ontario pour la période entre 2007 et 2012, bien avant la légalisation de la marijuana au Canada en 2017. Il s’agit d’un demi-million de femmes dont seulement 2200 ont été sélectionnées, celles-ci ayant déclaré une consommation de cannabis sans mélanger celui-ci avec du tabac, de l’alcool et des opioïdes.

consommation de la marijuana femmes enceintes risques enfant autiste


Alors que de plus en plus de pays légalisent le cannabis pour un usage thérapeutique, les experts en santé craignent que les femmes enceintes considèrent cette substance sans danger pour traiter leurs nausées matinales. Cependant, il n’en existe pas des recherches sur les effets à long terme sur le fœtus.

Dans ce contexte, une petite étude de l’Université d’État de Washington a révélé que les femmes utilisent du cannabis lors de leur grossesse car elles le considèrent plus inoffensif pour le bébé que les comprimés contre les nausées et les opioïdes.

grossesse et consommation de cannabis risques autisme

L’étude d’El-Chaâr a constaté que la majorité des femmes ont consommé de la marijuana au cours des trois premiers mois de la grossesse principalement à des fins récréatives et non médicinales. La chercheuse précise aussi que le premier trimestre est probablement l’une des périodes les plus sensibles du développement du cerveau d’un fœtus. Autrement dit, la période où le cerveau est le plus susceptible d’être endommagé.

« Les futurs parents doivent se renseigner sur les risques et nous espérons que des études comme la nôtre peuvent être utiles. », a déclaré l’auteur principal, le professeur Mark Walker de l’Université d’Ottawa au Canada.

Étude publiée sur Nature

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué