L’apport plus élevé en vitamine D diminue le risque de cancer colorectal

Auteur: Claire Xavier

D’après des chercheurs américains, un apport suffisant en vitamine D pourrait diminuer le risque de développer un cancer colorectal avant l’âge de 50 ans. Plus concrètement, consommer 300 IU (30 microgrammes) de ce nutriment essentiel, soit l’équivalent de trois verres de lait ou de 60 g de saumon, pourrait réduire le risque du deuxième cancer le plus mortel. Les experts espèrent que ces résultats pourraient pousser les médecins à recommander aux jeunes adultes de prendre davantage de la vitamine du soleil. Les travaux ont paru le 6 juillet dans le journal Gastroenterology.

L’apport élevé en vitamine D réduit le risque de cancer colorectal

cancer colorectal réduire le risque apport élevé en vitamine D consommer saumon nouvelle étude


Comme nous le savons tous, la vitamine D est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme et elle favorise la bonne santé des os, des dents et des muscles. L’exposition directe à la lumière du soleil contribue à la « création » de la vitamine D par le corps. Cela survient normalement de fin mars/début avril à fin septembre. Mais pendant la période octobre-mars, le corps humain ne peut pas en produire suffisamment et une supplémentation en vitamine D sera donc nécessaire.

L’étude publiée dans Gastroenterology a été financée par le gouvernement américain et a suivi 94 000 femmes pendant 25 ans. Les participantes étaient enquêtées tous les deux ans sur leur régime alimentaire et leur santé générale. Au cours de la période de suivi, de 1991 à 2015, les chercheurs ont constaté 111 cas de survenue précoce de cancer colorectal. En s’appuyant sur leurs analyses, ils ont associé l’apport plus élevé en vitamine D à une réduction du risque d’apparition précoce de cancer colorectal.

cancer colorectal apport élevé en vitamine D pour réduire le risque nouvelle étude


Cependant, les scientifiques ont déclaré ne pas pouvoir expliquer pourquoi au juste la vitamine du soleil diminue le risque de ce type de cancer, ce qui évoque le besoin de travaux supplémentaires pour confirmer ces conclusions.

Les chercheurs ont déclaré pourtant que leurs résultats pourraient encourager les médecins à recommander aux patients de prendre davantage de vitamine D à titre préventif. « Nos résultats confirment que la vitamine D peut être importante pour les jeunes adultes en termes de santé générale et de prévention du cancer colorectal. », a noté  la co-auteure de l’étude, Dre. Kimmie Ng.

Références :

Gastroenterology (juillet 2021) : « Total Vitamin D Intake and Risks of Early-Onset Colorectal Cancer and Precursors », Kimmie Ng et coll.

Daily Mail (août 2021) : « Eating just HALF a serving of salmon every day can slash your risk of getting bowel cancer by around 50%, study claims ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué