Thromboses et Covid : les anticorps, déclenchent-ils la formation de caillots sanguins ?

Auteur: Claire Xavier

Une nouvelle recherche publiée hier, le 28 juillet, dans la revue Blood a décrit comment les anticorps produits par notre organisme pour nous protéger contre le coronavirus, déclenchent en effet une augmentation des plaquettes sanguines (les thrombocytes). Cela peut être notamment à l’origine des caillots sanguins menant à un issu fatal chez les patients atteints d’une forme grave du Covid-19.

Les plaquettes sanguines sont de petites cellules présentes dans le sang qui forment des caillots pour arrêter ou prévenir les saignements. Mais lorsque les thrombocytes ne fonctionnent pas correctement, de graves problèmes de santé peuvent survenir. Il s’agit notamment d’accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques.

Covid-19 : des chercheurs ont découvert que les anticorps déclenchent des caillots sanguins chez les formes sévères du virus

caillots sanguins coronavirus formes graves formation explication réponse anormale des anticorps nouvelle étude


Dans le cadre de leur étude, les chercheurs de l’Université de Reading ont prélevé des anticorps produits pour lutter contre la protéine Spike du coronavirus à partir des patients atteints d’une forme grave du virus. Ces anticorps étaient ensuite clonés en laboratoire pour être mieux étudiés. L’équipe scientifique a constaté que les petits sucres présents sur la surface de ces anticorps étaient différents de ceux des anticorps provenant d’individus sains.

Lorsque les anticorps clonés étaient exposés à des cellules sanguines originaires de donneurs sains, une augmentation de l’activité des thrombocytes a été observée.

Les scientifiques ont également découvert qu’il est possible de réduire ou de prévenir cette réaction grâce à des ingrédients actifs provenant de différents médicaments connus pour inhiber soit la fonction plaquettaire, soit les réponses immunitaires. Ces résultats suggèrent que les médicaments actuellement utilisés pour traiter des problèmes liés au système immunitaire, pourrait diminuer ou empêcher les cellules de déclencher une réponse plaquettaire exagérée.

caillots sanguins formes sévères Covid-19 association aux anticorps nouvelle étude thrombocytes


Un essai baptisé MATIS et mené par l’Imperial College London et l’Imperial College Healthcae NHS Trust, est en train de tester ces médicaments dans le cadre d’essais cliniques auprès des patients Covid-19 hospitalisés à travers le Royaume-Uni. L’objectif consiste à déterminer si le traitement peut réduire la coagulation grave chez ces personnes.

« Jusqu’à présent, nous n’avions que des hypothèses sur la raison pour laquelle les plaquettes sanguines impliquées dans la coagulation étaient activées pendant l’infection au Covid-19. Nous sommes particulièrement excités parce que nos études en laboratoire sur les plaquettes montrent des mécanismes importants expliquant comment et pourquoi des caillots sanguins dangereux peuvent se produire chez des patients atteints d’une forme sévère du Covid-19. De plus, cela fournit également des indices sur la prévention des thromboses. », a expliqué l’un des auteurs de l’étude, le professeur Jonathan M. Gibbins.

Références :

Blood (juillet 2021) : « Aberrant glycosylation of anti-SARS-CoV-2 IgG is a pro-thrombotic stimulus for platelets », Jonathan M. Gibbins et coll.

University of Reading. « Blood clots in people with severe COVID-19 may be related to abnormal antibody response. » ScienceDaily. ScienceDaily, 28 July 2021.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué