Les bébés césariennes ont une flore intestinale privée de bactéries importantes

Auteur: Hélène Proux

Il a été démontré que les bébés césariennes courent un plus grand risque de développer une multitude de maladies, notamment l’asthme et le diabète de type 1. Des chercheurs de l’Université d’Alberta ont cherché à savoir si les bactéries intestinales jouent un rôle.

Le microbiote intestinal des bébés césariennes est différent de celui des bébés nés par voie vaginale

bébé césariennes manque bactéries intestinales importantes protection maladies


Les scientifiques disent avoir trouvé des différences distinctes dans le type de bactéries dans le tractus intestinal des bébés qui ont été accouchés par césarienne, par rapport à ceux qui ont été délivrés par un accouchement vaginal. Et ils pensent que ces différences microbiennes pourraient avoir des conséquences à vie sur la santé des enfants.

L’intestin humain adulte regorge de milliards de bactéries « amicales » qui facilitent la digestion et aident à se prémunir contre les agents pathogènes, mais le ventre d’un nouveau-né est pratiquement dépourvu de microbes. Normalement, la première exposition d’un enfant à des bactéries se produit lors du passage dans le canal vaginal de la mère. Le nourrisson est couvert de bactéries et certaines sont ingérées. Le bébé attrape plus de bactéries de la mère pendant l’allaitement. De cette façon, l’intestin du tout petit commence à être peuplé de bactéries bénéfiques qui jouent également un rôle essentiel dans le développement de son système immunitaire.

microbiote intestinal bébés césariennes bactéries protection maladies


Cependant, un enfant qui est apparu par césarienne évite essentiellement cette immersion bactérienne initiale. De plus, les femmes qui ont une césarienne ont tendance à retarder l’allaitement et elles reçoivent des antibiotiques pour éviter les infections de leur incision.

Les experts en santé soupçonnent depuis longtemps que les intestins des bébés césariens pourraient être colonisés par différents types de bactéries par rapport aux autres nourrissons. En même temps, toute perturbation dans ce processus pourrait ouvrir la voie à une grande variété de maladies dans lesquelles le système immunitaire réagit de manière excessive à des substances relativement inoffensives dans l’environnement. Dans le cas de l’asthme, par exemple, les poumons deviennent enflammés lorsqu’ils sont exposés à certaines particules dans l’air.

accouchement césarienne flore intestinale bébés césariennes protection maladies

Bien que d’autres études soient nécessaires pour confirmer ces résultats, les chercheurs espèrent que leurs travaux amèneront les gens à reconsidérer le besoin de césariennes « électives » ou non urgentes dans lesquelles la santé de l’enfant ou de la mère n’est pas en danger. « Nous voulons que les parents et les médecins se rendent compte que leurs décisions concernant la césarienne et l’allaitement peuvent avoir un impact sur le microbiome intestinal du nourrisson et que cela peut avoir des effets potentiellement à vie sur sa santé », a déclaré Meghan Azad, étudiante postdoctorale.

Jumeaux

Il est devenu une pratique médicale d’accoucher des jumeaux par césarienne. Les docteurs supposent que cela est moins risqué pour les bébés, en particulier le deuxième enfant. Mais une nouvelle étude indique qu’une césarienne n’est pas plus sûre qu’une naissance vaginale pour des jumeaux.

« Nos résultats montrent que l’accouchement vaginal planifié est la bonne méthode pour donner naissance à des jumeaux lors d’une grossesse qui n’est autrement pas compliquée et lorsque le premier bébé est face à face », a déclaré Jon Barrett de « Sunnybrook Health Sciences Centre » à Toronto.

*Source : theglobeandmail.com

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué