Arnica des montagnes : propriétés médicinales et bienfaits

Auteur: Hélène Proux

De couleur jaune vif et d’apparence similaire à la fleur de marguerite, l’arnica des montagnes est une plante herbacée vivace qui pousse au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie de l’Est. L’arnica homéopathique, une forme hautement diluée, est utilisée depuis des siècles comme remède alternatif pour traiter certains problèmes de santé. Cependant, l’herbe elle-même est très toxique et considérée comme dangereuse. Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir sur l’arnica en médecine homéopathique, y compris ses utilisations, ses avantages et ses risques potentiels.

Applications de l’arnica des montagnes dans les soins de santé

plante médicinale arnica des montagnes propriétés favorables santé


L’arnica est le plus souvent vendue sous forme de pommade topique, de gel ou de crème, mais est également disponible sous forme d’extrait, de teinture, de supplément oral, de pastille sublinguale (sous la langue), de poudre et d’huile d’aromathérapie.

Soulagement de la douleur

L’arnica est bien connue pour ses propriétés anti-inflammatoires. Elle contient un large éventail de composés végétaux, tels que les lactones sesquiterpéniques, les flavonoïdes et les acides phénoliques. En tant qu’herbe médicinale, elle est censée de gérer la douleur. Par exemple, dans une étude de 2014, l’application de gel topique d’arnica s’est avérée aussi efficace que l’usage de l’ibuprofène topique, un analgésique courant, pour réduire la douleur arthrosique et améliorer la fonction physique. Une autre étude de 2003 a révélé que la prise de 5 comprimés d’arnica D30 deux fois par jour apaise considérablement les troubles musculaires.

Traitement des ecchymoses

Les ecchymoses surviennent lorsque de minuscules vaisseaux sanguins éclatent en raison d’une forme de traumatisme, comme une intervention chirurgicale ou un choc cutané contre un objet.

Dans une étude, les participants présentant de petites ecchymoses ont été traités avec soit 20% de gel d’arnica, 5% de vitamine K et 0,3% de rétinol, soit avec un placebo. Quatorze jours après, le premier groupe avait significativement moins d’ecchymoses que le deuxième.

Chute de cheveux

L’arnica est largement utilisée en médecine homéopathique pour favoriser la croissance des cheveux, prévenir leur chute et traiter la pellicule. On trouve la plante couramment sous forme d’huile, de shampooing ou d’hydrogel, un produit à base d’eau à 99%.

En théorie, l’application d’huile d’arnica des montagnes peut aider à réduire l’irritation et l’inflammation du cuir chevelu en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, ce qui peut permettre un meilleur environnement pour la croissance des cheveux. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires dans ce domaine.

utilisation arnica des montagnes santé apaiser douleurs problèmes cutanés


Sécurité et effets secondaires

L’arnica, sous forme de plante entière ou d’une grande quantité non diluée (extraits de plantes ou huiles), est toxique et doit être évitée. La consommation peut entraîner des effets secondaires graves, tels que des nausées, des vomissements, un essoufflement, une pression artérielle élevée, des battements cardiaques irréguliers, le coma ou même la mort.

Lorsque l’arnica est fortement diluée dans des formules homéopathiques, elle est probablement sans danger pour prendre par voie orale. Toutefois, il est préférable d’éviter l’ingestion  homéopathique (c’est-à-dire d’huiles, de comprimés, de teintures).

De plus, les enfants, les personnes allergiques à la famille des astéracées, celles qui prennent certains médicaments et les femmes enceintes ou qui allaitent devraient éviter de prendre de l’arnica en raison de problèmes de sécurité potentiellement mortels.

Finalement, le gel topique d’arnica peut entraîner une sécheresse cutanée, des démangeaisons, des éruptions cutanées. Certains produits, tels que les produits de bain moussant, les crèmes et les shampooings, peuvent également provoquer ces effets secondaires. Évitez d’appliquer du gel ou des crèmes d’arnica sur une peau éraflée ou sur des plaies ouvertes.

*Sources : healthline.com, verywellhealth.com

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué