Quelles sont les causes de l’apnée du sommeil et comment la traiter ?

Auteur: Hélène Proux

L’apnée du sommeil est un trouble du sommeil courant dans lequel la respiration d’un individu s’arrête et recommence à plusieurs reprises pendant la nuit. Les symptômes comprennent la somnolence diurne, les ronflements bruyants et le sommeil agité.

Les causes de l’apnée du sommeil

apnée du sommeil trouble santé méthodes traitement causes


Apnée obstructive du sommeil

Ce problème de santé se produit lorsque les muscles à l’arrière de votre gorge se détendent. Ces muscles soutiennent le palais mou, le morceau de tissu triangulaire suspendu au palais mou (luette), les amygdales, les parois latérales de la gorge et la langue.

Lorsque les muscles se détendent, vos voies respiratoires se rétrécissent. Vous ne pouvez donc pas avoir assez d’air, ce qui peut abaisser le niveau d’oxygène dans votre sang. Votre cerveau détecte votre incapacité à respirer et vous réveille brièvement pour que vous puissiez rouvrir vos voies respiratoires. Cet éveil est généralement si bref que vous ne vous en souvenez pas. Vous pourriez renifler, étouffer ou haleter. Ce schéma peut se répéter cinq à 30 fois ou plus par heure, toute la nuit, nuisant à votre capacité à atteindre les phases profondes et reposantes du sommeil.

Apnée centrale du sommeil

Cette forme moins courante d’apnée du sommeil se produit lorsque votre cerveau ne parvient pas à transmettre des signaux à vos muscles respiratoires. Cela signifie que vous ne faites aucun effort pour respirer pendant une courte période. Vous pourriez vous réveiller avec un essoufflement ou avoir du mal à vous endormir ou à rester endormi.

Méthodes de traitement

appareil masque pression positive continue traitement apnée du sommeil


Pour les cas plus légers d’apnée du sommeil, votre médecin peut recommander uniquement des changements de mode de vie, comme perdre du poids ou arrêter de fumer. Si vous avez des allergies nasales, le spécialiste vous recommandera un traitement adéquat. Si ces mesures n’améliorent pas vos symptômes ou si votre apnée est modérée à sévère, un certain nombre d’autres traitements sont disponibles.

Masque à pression positive continue 

Si vous souffrez d’apnée du sommeil modérée à sévère, vous pourriez bénéficier de l’utilisation d’un appareil qui fournit une pression d’air à travers un masque pendant que vous dormez. La pression de l’air est en effet légèrement supérieure à celle de l’air ambiant et est juste suffisante pour garder les voies respiratoires supérieures ouvertes, empêchant l’apnée et le ronflement.

Autres appareils de pression des voies respiratoires

Si l’utilisation d’un appareil à pression positive continue est un problème pour vous, vous pourrez peut-être utiliser un autre type d’appareil de pression des voies respiratoires qui ajuste automatiquement la pression pendant que vous dormez (auto-CPAP).

Appareils oraux

Une autre option consiste à porter un appareil buccal conçu pour garder la gorge ouverte. Certains sont conçus pour ouvrir la gorge en rapprochant la mâchoire, ce qui peut parfois soulager les ronflements et les apnées obstructives légères du sommeil. Consultez votre dentiste pour plus d’informations !

Traitement des problèmes médicaux associés

Les causes possibles de l’apnée centrale du sommeil comprennent les troubles cardiaques ou neuromusculaires et le traitement de ces conditions pourrait aider.

Oxygène supplémentaire

L’utilisation d’oxygène supplémentaire pendant votre sommeil peut aider si vous souffrez d’apnée centrale. Diverses formes d’oxygène sont disponibles avec des appareils appropriés pour le fournir aux poumons.

Servo-ventilation adaptative

Ce dispositif de circulation d’air plus récemment approuvé apprend votre schéma respiratoire normal et stocke les informations dans un ordinateur intégré. Une fois que vous vous êtes endormi, la machine utilise une pression pour normaliser votre rythme respiratoire et éviter les pauses dans votre respiration.

Traitement chirurgical

La chirurgie n’est généralement une option qu’après l’échec des autres traitements. Un essai d’au moins trois mois d’autres méthodes est suggéré avant d’envisager une intervention chirurgicale. Cependant, pour un petit nombre de personnes ayant certains problèmes de structure de la mâchoire, c’est une bonne première option.

*Source : mayoclinic.org

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué