Les femmes enceintes peuvent transférer des anticorps contre le coronavirus à leurs bébés

Auteur: Claire Xavier

Depuis le début de la pandémie de coronavirus il y a plus d’un an, plusieurs choses ont changé surtout en termes de symptômes, de traitements, de vaccins, etc. Parmi les groupes à risque, on distinguait notamment les personnes âgées et celles qui souffrent de maladies chroniques. Une affirmation qui reste également valable aujourd’hui. Cependant, on ne disposait pas d’information fiable concernant les femmes enceintes et les fœtus. Mais les découvertes ne tardaient pas à venir. Au mois de juillet, une équipe de médecins français ont confirmé un cas de transmission intra-utérine de Covid-19 via le placenta. Le 7 novembre dernier, une Singapourienne de 31 ans a donné naissance à un garçon qui s’est avéré porteur d’anticorps contre le coronavirus. Enfin, une étude publiée le mois dernier a confirmé le passage de ces anticorps à travers le placenta. Explications.

Les bébés peuvent-ils naître avec des anticorps contre le coronavirus

anticorps contre le coronavirus présence dans le placenta transmission de la femme enceinte au bébé


Des chercheurs américains de l’Université de Pennsylvanie aux États-Unis ont découvert la présence des anticorps contre le coronavirus dans les placentas de plusieurs femmes enceintes testées positives au SARS-CoV-2 pendant leur grossesse. Cette étude significative a paru dans le Journal of the American Medical Association le 29 janvier 2021. Selon les résultats, les femmes enceintes sont tout à fait capables de former des anticorps contre le virus et les transmettre à leurs bébés. Cependant, on ne sait encore rien sur la durée de cette immunité.

anticorps contre le coronavirus transmission mère bébé analyse placenta étude scientifique


Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques ont étudié les placentas de 1470 femmes contaminées par le Covid-19. L’équipe était à la recherche de traces du virus et de présence d’anticorps à la fois. L’analyse a montré que ceux-ci habitaient 83 placentas. Les chercheurs suggèrent que les mères peuvent transférer les anticorps contre le coronavirus aux bébés via le placenta, leur procurant ainsi une protection contre le SARS-CoV-2.

Les femmes qui ont contracté le Covid-19 au début de leur grossesse profitaient de plus d’anticorps dans leurs placentas par rapport à celles qui en avaient été infectées en fin de gestation. Actuellement, il reste impossible d’évaluer le niveau de protection assuré au bébé ainsi que sa durée. Les scientifiques précisent encore que lors de l’étude, aucun bébé n’a été testé positif au virus, mais que cela n’exclut pas la possibilité d’une contamination in utéro.

Étude parue dans le Journal of the American Medical Association

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué