Les aliments surgelés importés peuvent-ils vraiment propager le COVID-19 ?

Auteur: Claire Xavier

La semaine dernière, la Nouvelle-Zélande a annoncé son premier cas de COVID-19 après les remarquables 102 jours sans contamination locale. Les professionnels de santé dans le pays soupçonnent que la nouvelle vague est due à des aliments surgelés importés car l’un des patients infectés travaille dans une entreprise qui commande ces produits à l’étranger, a rapporté Reuters jeudi.

 Les aliments surgelés importés peuvent-ils vraiment transmettre le coronavirus ?

aliments surgelés importés transmission coronavirus est-ce possible


Ces suggestions ne viennent pas d’ailleurs uniquement de la Nouvelle-Zélande. La semaine dernière, les autorités chinoises ont également rapporté des affirmations similaires. Des traces du virus ont été détectées sur des emballages de poulet importé de Brésil. La Commission municipale de santé de Shenzhen où les responsables ont identifié la contamination, a averti les résidents locaux d’être extrêmement prudents lors de l’achat d’aliments surgelés importés tels que viande et poisson, d’après NBC News.

Cependant, les experts affirment que les chances de contracter le SARS-CoV-2 par des aliments surgelés contaminés est bien faible.

aliments surgelés importés traces de coronavirus découvertes Chine


« C’est possible, mais le virus n’est pas très stable en dehors du corps humain », a affirmé Caitlin Howell, ingénieur chimiste et biomédical à l’Université du Maine. Elle ajoute encore : « La congélation ou la réfrigération du virus peut contribuer à l’augmentation de la durée pendant laquelle il reste infectieux, mais la transmission par contact d’une surface semble encore rare même si ces surfaces sont gelées. »

La Commission municipale de santé de Shenzhen a affirmé que jusqu’au moment présent, aucune personne qui est entrée en contact avec les aliments surgelés n’a été testée positive au COVID-19.

traces de coronavirus sur des aliments congelés contamination éventuelle

Les autorités sanitaires chinoises ont découvert des coronavirus sur plusieurs emballages congelés. Il s’agit de fruits de mer congelés transporté à Yantai par un navire étranger, selon NBC News. Le mois dernier, la COVID-19 a été également trouvé sur des aliments surgelés importés à Dalian, Xiamen et Pingxiang.

« Il n’y a aucune preuve que la nourriture ou la chaîne alimentaire sont impliqués dans la transmission de ce virus et les personnes devraient se sentir à l’aise et en sécurité. », a déclaré Michael Ryan, directeur général du programme d’urgence sanitaire de l’Organisation mondiale de la Santé. Il ajoute encore que « les gens ne doivent pas avoir peur de la nourriture. »

Rachel Graham, épidémiologiste à l’Université de Caroline du Nord, a rapporté qu’une fois le virus atterrit sur un tel type d’emballages, il est peu probable qu’il survivra longtemps.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué