Voici la durée idéale de l’activité physique modérée pour prolonger sa vie

Auteur: Claire Xavier

Le ministère américain de la Santé recommande une activité physique d’intensité modérée d’au moins 150-300 minutes par semaine afin de rester en bonne forme et santé générale. Pour ce qui est des personnes qui font du sport intense, ce nombre diminue de 75 à 150 minutes par semaine. Mais une nouvelle étude parue le 15 avril 2021 dans l’American Journal of Preventive Medicine a révélé qu’il faut augmenter la durée des exercices modérés pour qu’on puisse booster sa santé cardiaque et maintenir une tension artérielle saine jusqu’à un âge avancé. De quelle durée s’agit-il au juste ?

Selon une étude récente, l’activité physique d’au moins 5 heures par semaine nous permet de rester en bonne santé

activité physique modérée combien de temps faire baisser l'hypertension prolonger sa vie nouvelle étude


L’activité physique d’intensité modérée comprend des exercices comme marche rapide, vélo et, voire tonte de pelouse, expliquent les experts de la Mayo Clinic. En règle générale, les professionnels de santé conseillent de faire du sport d’intensité modérée pendant au moins 30 minutes par jour afin de rester en bonne forme physique et mentale. Lorsqu’il s’agit de perdre du poids, de maintenir celui-ci ou d’atteindre certains objectifs de mise en forme, il faut pourtant augmenter la durée de l’exercice, ainsi que son intensité.

Cependant, si les objectifs d’entraînement incluent d’autres aspects de la santé tels que la prévention de la tension artérielle élevée et la prolongation de la vie, une nouvelle étude recommande de pratiquer un entraînement modéré pendant au moins 5 heures par semaine, ce qui équivaut à 300 minutes. Donc, le minimum recommandé de 150 minutes par semaine ne suffit pas.

activité physique modérée combien de minutes tension artérielle saine prolonger sa vie nouvelle étude


Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs ont analysé les données d’une étude de cohorte appelée « Coronary Artery Risk Development in Young Adults ». Le projet a débuté au milieu des années 80 et a porté sur plus 5000 adolescents suivis pendant les 30 ans suivants. En s’appuyant sur les questionnaires remplis par les participants au fil des années, les scientifiques ont constaté que les sujets qui faisaient plus de 300 minutes de sport par semaine ne souffraient pas d’hypertension.

Une maladie propre aux pays développés, la tension artérielle élevée figure parmi les premiers facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Bien que l’hypertension ne se traduise pas par des symptômes particuliers, on peut pourtant énumérer quelques signes alarmants comme maux de tête, concentration perturbée, vertiges, douleurs thoraciques, troubles visuels, bourdonnements d’oreille ou essoufflement. Donc, les examens préventifs sont de mise.

Référence : American Journal of Preventive Medicine (2021) : « Physical Activity and Hypertension From Young Adulthood to Middle Age », Jason M. Nagata et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué