Quels remèdes grand-mère testés dans le temps pour se débarrasser des moucherons dans les plantes d’intérieur ? ?

Auteur: Marie-Anne Lenormand

Le bon terreau et le compost sont vos alliés dans la culture des plantes en pots. Vous pensez qu’en ne lésinant pas sur les efforts, qu’en fertilisant avec les bons engrais et qu’en arrosant sur le bon plan, vos plantes d’intérieur prospéreront. Vous avez raison, bien sûr ! Tout marche bien jusqu’au moment où … quelle horreur ! Moucherons dans les plantes ! Comment s’en débarrasser ? Paniquer, c’est inutile ! Plutôt, lisez cet article qui fait un aperçu sur les causes de leur apparition et les remèdes de grand-mère testés pendant les années. Décryptage !

Des moucherons dans les plantes : est-ce normal ?

moucherons dans les plantes composter appartement pondre larves développement


Qu’est-ce qui attire les moucherons dans les plantes ? Pour répondre à cette question, il faut étudier leurs habitudes. Ils peuvent apparaître d’un coup et disparaître aussi vite qu’ils sont venus, avant qu’on ait compris la cause. S’ils voltigent dans toute la maison, il se peut que vous ayez laissé tomber quelque part de la nourriture qui a commencé à pourrir. L’humidité est la condition préférée des insectes et si vous compostez dans un appartement, il faut suivre certaines règles pour que les odeurs des résidus en décomposition ne les attirent pas.

La présence des moucherons dans les plantes d’intérieur peut signifier deux choses : soit ils ont pondu dans le compost, soit vous avez mouillé les feuilles et l’excès d’eau dans le terreau a été propice au développement de leurs larves.

Bref, les petites mouches fongiques sont inoffensives pour les plantes en pots, mais d’un certain moment, elles peuvent devenir une nuisance dans la maison. Leurs minuscules larves ressemblant à des vers vivent dans les 5 à 8 cm supérieurs du compost, où elles se nourrissent d’algues, de champignons et de racines de plantes. Les plantes d’intérieur saines tolèrent généralement ces dommages mineurs aux racines, mais les larves peuvent nuire aux semis ou aux plantes chétives.

Comment identifier les moucherons fongiques pour savoir comment agir ?

moucherons dans les plantes identifier insectes fruits sciarides éloigner naturellement


On peut facilement se tromper en prenant les mouches de fruits pour des moucherons fongiques. Les premières planent autour de l’assiette de fruits surtout en été et il n’y a rien de plus facile de les éloigner naturellement. Il suffit d’examiner pour éliminer ou consommer en premier les fruits aux lésions qui ont commencé à pourrir. Tandis que s’il s’agit de mouches sciarides, la lutte avec elles peut persister. Après avoir constaté quel type de ravageurs se sont invités chez vos plantes d’intérieur, les remèdes de grand-mère doivent être relancés.

Comment se débarrasser des moucherons fongiques dans le terreau avec des astuces de grand-mère bien testées ?

moucherons dans les plantes d’intérieur terreau arrosé mettre bandes pièges collants

Ayant précisé qu’un terreau inondé s’avère propice pour le développement des larves, la première chose à faire est de l’assécher. Les moucherons dans les plantes partiront seuls ne trouvant plus le milieu parfait pour pondre leurs œufs. Donc, en arrosant moins souvent et en utilisant un paillis de gravier, vous pouvez briser le cycle de vie des moucherons fongiques et les empêcher de se reproduire dans votre compost de plantes d’intérieur. À part la petite et pas fréquente quantité d’eau, il y a encore un geste basique : changer de pot.

Si vous ne voulez pas s’en occuper, consultez la liste de petits trucs ci-dessous :

  • Pièges collants jaunes
  • Paillis de sable
  • Allumettes
  • Clous
  • Vinaigre
  • Bicarbonate de soude
  • Marc de café

Vous n’avez pas encore testé ? Alors, n’attendez plus ! Les pièges collants, vous pouvez les acheter dans une pharmacie ou une droguerie. Il existe des pièges naturels et c’est une idée géniale : cultiver des plantes carnivores gobant les insectes. Gagnant-gagnant ! De l’exotique et point de moucherons dans les plantes !

Une boîte d’allumettes ne suffira pas si plusieurs pots sont infestés. De plus, il faut « planter » pour une période d’une semaine et puis renouveler.

Essayez de mettre des clous dans les pots de géraniums en prévention.

moucherons dans les plantes que faire remèdes grand mère effet taupes autres ravageurs

Il est de notoriété publique que l’odeur forte du vinaigre est répulsive pour une pléthore de ravageurs y compris les taupes dans le jardin. Le marc de café a le même impact à cause de l’arôme inhabituel pour les insectes.

Quant au bicarbonate de soude, il sert à neutraliser les odeurs du compost et éloigner de cette façon les intrus.

Utiliser un paillis de gravier ou de sable dissuadera les moucherons fongiques d’y pondre des œufs.

La plupart des composts disponibles dans le commerce ont été stérilisés, de sorte qu’ils ne contiennent pas de larves. Évitez d’utiliser du compost de jardin fait maison à l’intérieur, car cela peut cacher une population de ravageurs.

Qu’en est-il de la lutte biologique contre les moucherons dans les plantes ?

comment se débarrasser des mouches dans les plantes lutte biologique cultiver plantes carnivores

Si vous avez beaucoup de plantes d’intérieur, il peut être utile d’appliquer un contrôle biologique. Pour lutter contre les moucherons fongiques, utilisez le nématode Steinernemafeltiae, les acariens prédateurs ou les larves de staphylins, et appliquez-les conformément aux instructions de l’emballage. Ceux-ci sont disponibles auprès de fournisseurs en ligne. Alors que les nématodes peuvent être utilisés à la maison, les acariens et les larves de coléoptères sont mieux utilisés uniquement dans l’environnement confiné d’une serre ou d’une véranda scellée. Si vous n’avez que quelques plantes d’intérieur, essayez de faire pousser un drosera (Drosera) à proximité.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué