À propos du vin et de la cave à vin à la maison -18 idées élégantes

Auteur: Céline Martineau

cave-vin-domicile-supports-bouteilles-bois cave à vin


Le grand avantage du vin, c’est qu’on ne doit pas être expert pour l’apprécier. Ce n’est pas, tout simplement, un plaisir, ce n’est pas non plus un passe-temps magnifique, c’est la douce magie, qu’on ne peut assouvir. C’est une tentation irrésistible qui enivre les gens depuis des temps immémoriaux d’où notre désir de l’avoir à portée de la main – dans la cave à vin à la maison. Le vin est plus ancien que notre histoire écrite et que l’humanité elle-même. Le vin existe depuis qu’il y a des vignes et du raisin, bien avant que les humains découvrent son très agréable effet, suite à l’alcool qu’il contient, et décident de cultiver la vigne.

Cave à vin à la maison – 18 idées élégantes

cave-vin-domicile-supports-blancs-bouteilles cave à vin


Même si on sait que les pharaons égyptiens connaissaient le vin, les informations qui nous parviennent sont très succinctes et on ne connaît pas comment on le produisait et quel était son goût. Pour l’homme moderne, la chronologie du vin ne commence qu’avec la colonisation des terres de la Méditerranée par les Phéniciens vers 1100 avant JC. Et des Grecs 350 années plus tard. A cette époque, le vin atteint les terres, qui deviendront plus tard sa vraie patrie – l’Italie, la France et l’Espagne. C’est à cette époque également qu’apparaissent les premiers vignobles en Amérique du Nord, dans le sud de l’Espagne, en Provence (France), en Sicile et sur la côte de la mer Noire. Aujourd’hui encore, le vin continue à être la boisson la plus populaire et la plus aimée.

Cave à vin pour plus d’élégance et de style à la maison

cave-vin-domicile-support-bouteilles-bois-design-élégant cave à vin

Les amateurs passionnés parcourent des milliers de kilomètres pour poursuivre la route du vin, visiter les caves antiques préservées jusqu’à nos jours, se procurer des vins précieux disponibles uniquement dans des collections rares et pour jouir de la sensation de posséder un bien précieux. Ils lui accordent une place d’honneur dans leur collection privée, sans même succomber à la tentation de goûter ce gain exceptionnel. Oui, c’est une passion. Si vous êtes parmi les amateurs de cette boisson enivrante, peut-être vous avez déjà eu l’idée d’aménager une cave dans votre maison. Qu’est-ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans un tel projet. L’installation d’une sélection de vins, sans doute très coûteuse, dans un endroit spécialement aménagé, est une solution raisonnable. Plus vous avez investi efforts et finances dans ce « hobby », plus vous serez enthousiasmés à le visiter, tout comme vos invités d’ailleurs. Parce que le vin est bien plus qu’un simple liquide, il mérite d’être dignement exposé.

Barrique en bois dans la cave à vin à la maison

cave-vin-domicile-support-mural-bois-barrique cave à vin

 Comme dans l’anecdote pour le bouton et le pardessus, les amateurs du vin suivent leur passion, du beau verre et le support à vin, jusqu’au plancher transparent de la salle de séjour. Car, de cette façon, on peut contempler la cave privée, située juste en dessous de la pièce, dans un sous-sol spécialement aménagé et doté, en plus, d’interface informatique contrôlant la température et l’humidité de la cave à vin. Il y en a même qui installent, dans la salle de sélection, un ordinateur pour choisir le vin approprié de leur propre collection pour telle ou telle occasion.

Support mural de rangement en bois dans la cave à vin

cave-vin-domicile-support-bois-bouteilles

A quoi aboutira votre passion pour le vin? Tout dépend des moyens financiers dont vous disposer. Les collectionneurs de vins les plus raffinés, se consacrant à leur passe-temps de luxe, éprouvent une véritable satisfaction de construire une cave privée extravagante, dotée de meubles sur mesure et d’équipements coûteux, qui contrôlent et maintiennent les conditions spécifiques pour le stockage du vin. Pour d’autres, posséder une «modeste» cave à la maison, offre pas moins de plaisir. Si vous avez décidé d’investir du temps et de l’argent dans la recherche de vins de qualité, il est logique de vouloir, par la suite, s’en occuper de façon convenable.

Cave à vin à la maison avec  support de rangement de bouteilles

cave-vin-domicile-support-bouteilles-bois

Depuis le temps des Romains, le vin passait presque toute sa «vie» dans des tonneaux en bois. Des bouteilles, ou plus exactement des récipients d’argile, de céramique ou en cuir, étaient utilisés seulement pour porter le vin à table. Au début du XVIIe siècle, le progrès de la verrerie, permet la fabrication de bouteilles solides et peu coûteuses en verre. A peu près à ce temps -là quelque esprit brillant, malheureusement resté inconnu, fait de la bouteille, du liège et du tire-bouchon un tout indissociable.
Le stockage du vin, aujourd’hui, implique un peu d’ingéniosité, car la plupart d’entre nous n’ont pas un espace approprié à cet effet. Si vous vivez quelque part en Europe de l’Ouest ou aux USA, vous pouvez, moyennant une taxe, laissez votre vin stocké dans des conditions idéales. Le service est proposé par presque tous les marchands de vin.

Cave à vin élégante

cave-vin-domicile-rangement-bouteilles-bois

Le stockage du vin dans une cave non adaptée a plus d’inconvénients que d’avantages. Il est presque impossible d’atteindre les conditions optimales pour plusieurs raisons. Certains amateurs transforment des salles entières en caves, à l’aide d’une bonne isolation. Une solution possible à ce problème, fournissent les placards spéciaux pour tempérer le vin. Mais on ne peut pas dire qu’elles sont bon marché. En plus, le nombre de bouteilles qu’on peut y garder, est limité.

Support de rangement de bouteilles de vin en bois

cave-vin-domicile-support-bouteilles-rangement cave à vin

Que ce soit dans une cave ou dans un placard, les bouteilles de vin doivent être stockées en position couchée. L’idée est que le bouchon en liège soit constamment humecté par le vin, pour ne pas sécher et ne pas laisser l’oxygène pénétrer dans la bouteille. Les observations récentes démontrent que le vin se porte le mieux  lorsque la bouteille est placée sous un angle, de sorte que le bouchon soit en contact à la fois avec le vin et l’air contenu dans la bouteille. Les experts du champagne ont constaté que les bouchons des bouteilles placées verticalement, sont suffisamment humectés par l’air riche en dioxyde de carbone dans la bouteille. De cette façon, on évite tout contact avec du liège qui n’est pas de très bonne qualité. Peu importe combien coûte un bouchon, on ne peut jamais prévoir son évolution au cours du temps. Les fabricants de Madère préfèrent, également, garder leurs bouteilles verticales.

Etagères et  barrique en bois dans la cave à vin

cave-vin-domicile-barrique-bois-clair-supports-bois

Savoir bien conserver le vin, n’a rien de particulièrement complexe ou mystérieux. Mais on peut affirmer avec certitude que les soins appropriés vont garantir le plaisir et, au contraire, si on n’est pas suffisamment attentif, on risque de gâcher même la plus belle ambroisie. Le vin ne réclame qu’être laissé au calme, dans un endroit obscur, froid, humide et relativement bien isolée des vibrations et des odeurs du site:
– la lumière vive peut être nocive pour le vin, surtout pour celui que vous voulez boire dans dix ans;
– la chaleur, en général, accélère les processus chimiques et plus l’endroit où nous stockons les vins est chaud, plus vite il va vieillir et ne sera pas très délicat,.
Le vin supporte sans problème les températures comprises entre 7 et 18 ° C, mais 10 ° C est la température idéale pour lui. Le plus important est qu’il n’y ait pas de grandes variations de température – le vin n’aime pas avoir tantôt trop chaud, tantôt trop froid. Donc, ne le placez pas à côté de votre chaudière mal isolée, par exemple. Si l’endroit est trop sec, alors tôt ou tard, le bouchon en liège va se resserrer et laissera l’air pénétrer, ce qui va oxyder et endommager le vin. L’humidité idéale pour stocker le vin est de 70-80%.

Barriques en bois dans la cave à vin

cave-vin-domicile-rangement-bouteilles-brique

Nous avons tous entendu parler des vins millésimes mythiques, résistés au temps durant de nombreuses années. Nous avons entendu, et continuerons à entendre, que chaque vin s’améliore avec l’âge. En effet, une des qualités magiques du vin est sa capacité d’évoluer dans la bouteille pendant des décennies et l’ouvrir, après de nombreuses années, peut être une expérience passionnante. Cependant, les statistiques montrent que le consommateur d’aujourd’hui n’a pas la patience d’attendre le vin mûrir au cours de longues années. L’industrie du vin doit répondre à cette exigence et, par conséquent, la plupart des vins sur le marché aujourd’hui sont destinés à être consommés dans un délai d’un à deux ans après leur mise en bouteille. Cela vaut pour presque tous les vins, vendus bon marché. En particulier pour les vins blancs, rosés et rouges légers, comme le Beaujolais. Leur charme consiste dans leur fraîcheur et leur bouquet.
La plupart des vins de grande qualité, cependant, sont commercialisés bien avant qu’ils soient prêts à être bus. Quand ils sont encore jeunes, ils représentent un mélange explosif d’acides, de sucres et de tannins. A tout cela s’ajoutent les arômes primaires du raisin, les arômes secondaires de la fermentation, très souvent aussi, la forte présence de l’odeur de chêne (suite au vieillissement du vin en fûts de chêne) – tout cela a besoin de temps pour se transformer en un ensemble harmonieux. Du temps et de l’oxygène.

Table ronde en bois dans la cave à vin à la maison

cave-vin-domicile-bouteilles-support-bois cave à vin

Sur les ordres de Napoléon, Louis Pasteur a dû comprendre pourquoi le vin français est si vite gâté. Le savant a constaté que le contact excessif du vin avec l’air, stimule la croissance de bactéries nocives qui transforment le vin en vinaigre. Il a découvert, également, que si le vin reçoit de l’air en petites quantités et petit à petit, il ne se gâte pas, il mûrit. Dans l’espace entre le bouchon et le vin dans la bouteille, ainsi que dans le vin lui-même, il y a une quantité suffisante d’oxygène pour son développement au cours des années. L’inconvénient est que l’oxygène reste en vigueur même après que le vin a atteint sa pleine maturité et, à partir de là, sa qualité commence à se détériorer. Pasteur a découvert que le vin est en contact avec l’oxygène à de nombreux égards – à travers les fentes des fûts, la mise d’un fût à un autre, lors de la mise en bouteille.

cave-vin-domicile-barrique-supports-muraux-bois

Un peu de chimie – mis en bouteille, le jeune vin rouge est une luxuriante combinaison de substances- phénols -, essentielles pour la couleur, le goût et la texture du vin et dont certains forment des composés entre eux. Dans la bouteille, entre ces substances, se produisent encore des interactions chimiques et de nouveaux composés se forment, ayant des molécules plus grosses qui sont par la suite précipitées. Par conséquent, au fil du temps, la couleur et l’amertume du vin rouge diminuent et la lie augmente. La couleur du vin et une éventuelle présence de lie, sont des signes qui peuvent déterminer l’âge approximatif du vin. Suite aux nombreuses réactions chimiques, le goût du vin subit des changements – des acides réagissent avec des alcools et ainsi de suite. Le résultat est un vin élégant avec un corps étoffé et un large bouquet nuancé.

cave-vin-domicile-barrique-bois-support-bouteilles

Pour les vins blancs et leur processus de vieillissement, on sait que l’oxydation progressive (le contact du vin avec de l’oxygène) conduit au noircissement de ses phénols – du doré au brun. Les arômes de fruits, primaires et secondaires dans le vin, cèdent la place à des arômes plus complexes, nuancés en arômes de miel et de noix. Si les conservateurs du vin rouge sont les tannins, pour le blanc ce sont les acides! Les vins blancs, à haute teneur en acide, vieillissent aussi bien que le rouge, et des vins de desserts de qualité tels que Riesling, Chenin Blanc et de Tokaj – réagissent à l’âge, même mieux que les vins rouges.
Il existe de nombreux facteurs qui déterminent la longévité du vin: cépage, cru, tannins, sucres, extraits et acides, pratiques de fermentation et vieillissement, taille des bouteilles, méthode de stockage et ainsi de suite. Le consommateur d’aujourd’hui recherche dans le vin la fraîcheur, la fruité, mais aussi un corps étoffé, c’est à dire du vin qui devrait être prêt à la consommation dans cinq ans environ. Vins qui doivent vieillir 10-15 ans avant qu’on se donne la peine de les ouvrir, sont pour les connaisseurs et les collectionneurs.
Vins de longue garde :
Pour la longue durée d’un vin, les paramètres suivants sont d’importance: pH, tannins, alcool, extrait- plus ils sont élevés, mieux c’est. De toute évidence, un vin de type « Réserve » durera plus longtemps qu’un simple vin de table. Beaucoup de vins rouges français, italiens et récemment australiens, améliorent leur qualité en vieillissant.

cave-vin-domicile-supports-rangement-bouteilles cave à vin

Les estimations pour les différents crus et les millésimes attendus, qu’on peut lire dans les publications spécialisées, sont également référence utile pour savoir quel vin il faut acheter. Mais en tout cas, il ne faut pas s’en tenir désespérément à eux, car il y a de nombreux cas au cours des années où la récolte trop louée ne correspond pas aux attentes des collectionneurs et vice versa – parmi des vins de soi-disant mauvaise récolte, on retrouve de magnifiques spécimens.
Voici une liste très générale des vins rouges à longue garde, dans l’ordre décroissant et qui, en aucun cas, n’est exhaustive. Leurs noms sont donnés presque entièrement en latin, comme sur leurs étiquettes:
Porto (porto vintage) – Portugal
Barolo; Barbaresco; Brunello di Montalchino – Italie
Hermitage – la vallée du Rhone, France
Crus Classes – Bordeaux ; Bairadda – Portugal
Aglianico- le sud de l’Italie
Madiran – Gascogne, France
Cote Rotie – la vallée du Rhone, France
Grands crus – Bourgogne, France
Chateauneuf-du-Pape – France
Chianti Classico Riserva – Italie
Saperavi – Géorgie
Ribera del Duero – Espagne
Cabernet sauvignon – Australie et Californie
Malbec – Argentine
Zinfandel – USA
Merlot et Pinot noir – les pays du Nouveau monde – USA, Amérique du Sud, Afrique du Sud, Australie, Nouvelle Zélande.

cave-vin-domicile-support-mural-bois cave à vin

Les grands crus de Bordeaux nécessitent une certaine période de vieillissement – de 7 – 8 à 15 ans. Le consommateur d’aujourd’hui n’est pas si patient comme l’auraient voulu les vignerons français. Il s’avère alors, que certains crus français sont un peu désuets et inaccessibles au goût moderne. Le goût moderne préfère les tannins doux et une maturité suffisante du vin au bout de cinq ans environ – exigence à laquelle les vignerons californiens ont réussi à répondre très bien.
Ci-dessous, à nouveau dans l’ordre décroissant, les vins blancs qui peuvent se vanter d’une longue durée de vie:

Tokaj – Hogrie

Sautern – France

Chenin Blanc – Loire, France
Riesling – Allemagne et Autriche
Chablis – France
Hunter Valley Semillon – Australie
Cote d’Or – Bourgogne, France.

cave-vin-domicile-bois-supports-muraux cave à vin
Vins secs – Bordeaux, Sherry, Madère et Champagne sont généralement prêts à boire une fois mis en bouteille. Mais certains champagnes de luxe ou ceux de crus spéciaux, doivent survivre avec dignité un certain nombre d’années.
Quand boire un vin, est question de goût personnel. Ce qui est certain, c’est que les vins d’aujourd’hui sont fabriqués de manière à être consommés, de préférence, le plus vite possible. Quelle quantité de vin acheter, est une question de ressources et d’espace. En pratique, la règle valable c’est la cave « divisée en trois »:
– bon vin pour consommation de tous les jours,
– vins de garde à court et à long terme et
– « Coureur à longue distance » – bouteilles que vous avez trouvées au prix de tant d’efforts et d’argent …. et que ce serait un sacrilège d’ouvrir avant que dix ans au moins ce soient écoulés.
Ne pas acheter trop de bouteilles avant de connaître quel est, exactement, votre goût personnel. Assurez-vous de la consommation réelle et n’oubliez pas que la qualité a son prix.
Rappelez-vous aussi que la cave est un « organisme vivant », elle est constamment utilisée et il faut l’approvisionner. Et ne vous contentez pas d’accumuler du vin, profitez-en!
Dans de nombreux pays, il existe non seulement une culture culinaire mais aussi une culture de la boisson. Elle englobe, d’une part, tous les éléments qui contribuent à une consommation parfaite de la boisson, comme le choix du verre convenable, l’ouverture et la présentation, l’utilisation de divers accessoires, etc. D’autre part, la culture de la boisson se rapporte à tous ces rituels et cérémonies qui accompagnent le processus de la consommation et qui lui confèrent une valeur sociale.

cave-vin-domicile-support-mural-bois-moderne cave à vin
Une des manifestations les plus importantes de la culture de la boisson et son importante signification sociale, est observée chez les groupements d’étudiants allemands au 18 ème et 19 ème siècle.Les rencontres informelles, initialement, se transforment en événements avec un protocole strict et des rituels extrêmement détaillés, dont la défaillance a été sévèrement punie. Il existe aujourd’hui encore, des groupements d’étudiants, mais de nos jours, ils préfèrent se concentrer principalement sur l’escrime et n’accordent pas une attention scrupuleuse aux rituels de la boisson.
Actuellement, à table, il existe des règles qu’il vaut mieux respecter. Le rite le plus simple et le plus répandu est de tenir un bref discours avant de boire à son verre. Dans les grands groupes, ou lors d’événements importants des speechs appropriés sont prononcés. Mais dans toutes les langues le mot « santé » est présent. “Zum Wohl” (en allemand), “santé” (en français), “salute” (en italien), “salud” (en espagnol.), ne sont que quelques exemples.
Il existe des normes pour utiliser un certain type de verre. Elles ne sont pas imposées de manière arbitraire, mais suivent une logique spécifique. Par exemple, les vins blancs sont servis dans des verres plus petits que ceux pour le rouge car ils sont plus aromatiques et n’ont pas besoin d’autant d’espace dans le verre pour étaler leur saveur. Les forts vins de dessert sont généralement servis en petite quantité et, logiquement, dans de petits verres. Les vins mousseux – dans des flutes.

cave-vin-domicile-support-bouteuilles cave à vin
Les verres à vin:
• le verre doit être transparent et fin (la seule manière d’évaluer la couleur et la limpidité du vin et de sentir sa température)
• le verre doit avoir une jambe suffisamment longue. Si elle est trop courte, vous aurez besoin de tenir le verre dans sa partie supérieure. Cela conduira au réchauffement du vin et laissera des empreintes sur la calice. Ceci n’est pas très esthétique;
• le verre devrait avoir une cheminée dans sa partie supérieure pour permettre à la saveur du vin de se concentrer;
• Il ne faut, absolument pas, remplir le verre à ras bord. La quantité optimale est environ un tiers de son volume – à peu près jusqu’à la partie la plus large du ballon;
• plus un vin est aromatique, plus le verre devrait être grand pour permettre au vin le mieux se présenter.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué