Tuteurs à tomates treillis faits maison – types, conseils et astuces

tuteurs-tomates-culture-tomates-pots-supports-branchages

Liens commerciaux

Vous souhaitez cultiver des tomates ? Incontournables du potager, les tomates sont super bénéfiques pour la santé et elles sont faciles à réussir. Mais, hormis les soins pour améliorer le sol du jardin, il ne faut pas oublier que les tomates ont besoin d’une structure pour pouvoir grimper. Indispensables pour soutenir vos plantes grimpantes, les tuteurs à tomates sont un élément must pour élever des plantes saines. Structures customisables, les tuteurs à tomates se déclinent à l’infini et permettent d’être adaptés en fonction des besoins des plantes et le terrain.

Les types de tuteurs à tomates les plus répandus

tuteurs-tomates-métal-design-moderne

Avant de planter les tomates, il est nécessaire de songer à l’installation des structures de support. Les possibilités sont bien nombreuses. En fonction des envies personnelles, on peut s’acheter ou se fabriquer des tuteurs à tomates simples ou assemblés, façon treillis, spirale, en tipi ou en V – la version dépend entièrement du terrain disponible et des nécessités de vos plantes.

tuteurs-tomates-treillis-métal-robuste

Liens commerciaux

Avant de se lancer dans la confection de n’importe quel type de tuteurs à tomates, il faut savoir le suivant – le bon tuteur, c’est le tuteur solide. Celui-ci doit, avant tout autre chose, résister au poids des tomates et être inaltérable à l’humidité. Ne pas respecter ces conditions, peut vous obliger à renouveler vos supports en cours de saison. Comme vous le savez certainement, il n’y a pas d’obligation de mettre des tuteurs aux tomates. Mais, vous y aurez vraiment intérêt, car la tige de la plante n’est pas suffisamment solide pour porter toutes les branches pleines de fruits. De plus, l’installation des tuteurs à tomates facilitera plus tard leur cueillette et protégera les fruits de certaines maladies.

tuteurs-tomates-treillis-moderne-plastique-arrière-cour

Les jardiniers expérimentés conseillent, pour éviter d’avoir à changer vos tuteurs à tomates tous les ans, d’utiliser des matériaux solides, qui supporteront le poids des tomates sans casser. Si vous préférez utiliser le bois, il faut vous informer sur les essences adaptées. Le châtaignier et l’acacia sont très appréciés en tant qu’essences imputrescibles. Les branches légères et solides du noisetier sont aussi un excellent choix.

tuteurs-tomates-branchages-bois-pieds-tomates

Pour confectionner des tuteurs à tomates solides, vous pouvez également compter sur le bambou. Léger et bien droit, il est parfait pour fabriquer des structures simples ou complexes qui se conservent longtemps. Une autre alternative aux structures en bois, les tuteurs à tomates en métal sont ceux qui résistent le mieux aux intempéries. Vous pouvez utiliser des fers à béton qui sont efficaces mais, moins esthétiques et salissants, tôt ou tard, ils rouillent. Dans le commerce, vous pouvez quand même acheter des tuteurs en acier ou en aluminium.

tuteurs-tomates-métal-adapté-tomates-pot-balcon

Côté design, les tuteurs à tomates treillis sont parmi les versions les plus courantes et faciles à installer. Elles consistent à planter des tiges bien droites dans le sol, assez profondément pour que celles-ci ne tombent pas sous le poids des tomates. Ce type de tuteurs à tomates convient à toutes les variétés de ce fruit, d’où le grand engouement pour cette version. Très économique, le treillis à tomates est une dérivée des piquets classiques. Ces derniers sont plantés en ligne, qu’on attache ensuite avec plusieurs barres horizontales. Cette structure est beaucoup plus résistante au vent et au poids des tomates. Pour ce genre de structures, ce sont le bambou et le noisetier qui sont particulièrement adaptés du fait de leur solidité et de leur légèreté.

tuteurs-tomates-parterre-surélevé-treillis-bois-plastique

Dans le commerce, on peut acheter des tuteurs à tomates treillis en métal, super efficaces pour des récoltes abondantes. Très robustes et super esthétiques, les versions contemporaines bénéficient de systèmes d’attaches spéciaux, permettant d’assembler les sections en zigzag ou à plat. Ces tuteurs à tomates modernes sont donc polyvalents et s’adaptent merveilleusement bien à la culture de tomates en pots ou en carré.

tuteurs-tomates-treillis-métal-robuste-résistant

Bien logique, les plantes grimpantes ont besoin d’être accompagnées dans leur croissance. Ceux qui sont tentés par l’idée de cultiver des légumes, comme des haricots ou des tomates, doivent compter sur des tuteurs adaptés. Poteaux, treillis ou spirales, placés le long des plantations concernées, guideront les tomates volubiles. A la recherche d’un tuteur qui se fond naturellement dans l’ensemble, vous pouvez vous en confectionner un en bois ou bambou, ou bien encore, vous acheter une version moderne en polypropylène, imitation fibre naturelle.

tuteurs-tomates-métal-parterre-surélevé-bois

Confectionner des tuteurs à tomates à partir de tuteurs simples permet de supporter les variétés à production abondante. Les modèles sont déclinables selon les envies des jardiniers. Les tuteurs à tomates diffèrent par leur design mais aussi, par leur résistance. Les structures les plus courantes sont le portique simple, le portique en V, le tipi et la clôture.

tuteurs-tomates-simples-bois-fil-parterre-surélevé

Comme on l’a déjà expliqué, le principe du portique simple consiste à utiliser des branchages (généralement de noisetier ou bambou) qui sont solidarisés entre eux par des plessis transversaux. Un pied de tomate est planté en face de chaque tuteur. Les branches des pieds de tomates sont ensuite attachées sur les tuteurs latéraux. Une fois le principe général compris, on peut adapter le système au nombre de pieds de tomates qu’on souhaite planter. On est libre donc d’ajouter des plessis transversaux supplémentaires pour customiser les tuteurs à tomates au gré de ses envies.

tuteurs-tomates-treillis-bois-mur-végétal

En vue de confectionner des tuteurs à tomates « au naturel » qui se fondent harmonieusement dans l’environnement, mieux serait de privilégier le bois. On mise donc sur des essences qui produisent des branchages longs et droits, offrant une durabilité supérieure. Ces propriétés permettent de conserver les plessis l’année suivante et de les réutiliser pour tuteurer d’autres variétés de légumes grimpants ou bien des fleurs.

tuteurs-tomates-treillis-carré-potager-jardin

Une fois la structure en place, il ne reste plus qu’à planter. Comment procéder ? Tout d’abord, il faut positionner un pied de tomate au pied de chaque tuteur vertical. Ensuite, à mesure de la croissance de la plante, ses branchages doivent être palissés sur les montants transversaux. Un petit truc des jardiniers expérimentés : songez à associer des plantes et des légumes en même temps. Cela permettra aux variétés de se protéger les unes les autres, et au jardin – d’arborer un rendu joli, gai et multicolore.

tuteurs-tomates-treillis-métal-jeunes-plantes-vue-près

Quelques conseils utiles pour choisir les tuteurs à tomates adéquats : Côté matériau à choisir, les tuteurs à tomates en bois sont suffisamment solides, efficaces et…bon marché, à condition d’être bien entretenus. Cependant, leur principal défaut reste leur durabilité et leur fragilité. Habituellement, les coups de massette finissent par abîmer les fibres, ce qui entraîne forcément la casse sur la longueur d’un tuteur, au moment où on tape pour l’enfoncer. Alors, le bois est un matériau qu’il faut renouveler régulièrement.

tuteurs-tomates-treillis-V-bambou-carré-potager

Les tuteurs à tomates en spirales qu’on peut acheter dans les jardineries sont plus onéreux que les versions en bois, mais, leurs atouts ne sont pas à négliger. Un tuteur en acier galvanisé ne rouille pas et il supporte parfaitement le mauvais temps. Ces spirales sont spécifiquement conçues pour accompagner la croissance des tomates et permettent de tuteurer efficacement les pieds. Généralement percés dans leur partie haute, on peut les assembler pour créer une treille à tomates, par exemple. Leur principal défaut, c’est leur résistance aux coups du vent plutôt moyenne. Isolés et sans attaches entre eux, ils tanguent facilement, ce qui entraîne souvent la casse de tiges.

tuteurs-tomates-métal-parterre-surélevé-

Les tuteurs à tomates en fer à béton sont les versions les plus résistantes. Habituellement, on les assemble pour en faire des tipis. Au jardin, ces poteaux sont d’excellents supports, solides et faciles à utiliser. Les fers à béton rouillent rapidement, mais ils se font oublier sous le couvert végétal !

tuteurs-tomates-idées-supports-bois-métal-alternatives

Publié par Desi