Spécificités de culture de l’aster d’automne (marguerite d’automne)

Auteur: Hélène Proux

Que seraient les massifs devant maison sans les petites étoiles colorées de l’aster d’automne ? Cette fleur saisonnière est une vivace dont la floraison abondante et durable attire les insectes. Les marguerites d’automne sont les stars incontestées de cette période de l’année. Faciles à entretenir, elles s’adaptent à de nombreuses situations et décorent les jardins quand beaucoup d’autres espèces de plantes se sont déjà fanées. Découvrez les spécificités de culture pour réussir vos jardinières d’extérieur !

Fiche botanique de l’aster d’automne

culture aster d'automne en pot


Tout comme les marguerites, les asters appartiennent à la famille des Astéracées. Le nom « Aster » provient du grec ancien et signifie « étoile ».

Résistantes à des températures jusqu’à -15°C, ces fleurs poussent spontanément dans les zones tempérées ou de montagne de l’hémisphère Nord. On les rencontre essentiellement en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Selon les espèces, la floraison intervient entre avril et octobre.

Aster Idéal (Aster cordifolius)

taille aster automne Aster Idéal Aster cordifolius


Conditions de culture : sol et exposition

L’aster d’automne se développe bien sur un sol plutôt léger, frais, bien drainé et riche en humus. La plante préfère une exposition ensoleillée mais tolère aussi la mi-ombre, surtout dans les régions très chaudes.

Les asters apprécient la terre fraîche en été mais sans humidité stagnante. Dans ce but, vous pouvez pailler le sol. Si les fleurs sont plantées entre d’autres végétaux, ces derniers suffiront pour maintenir la fraîcheur requise.

Aster des Alpes (Aster alpinus)

planter aster automne Aster des Alpes Aster alpinus

Plantation

Le semis se fait au printemps soit directement dans le sol, soit sous abri pour une mise en place à l’automne. Pourtant, il faut savoir que les résultats sont parfois décevants, étant donné que la plupart des asters sont des hybrides qui ne peuvent pas être reproduits par semis.

L’automne est en effet la meilleure période de plantation. Comme toute plantation de vivace en godet, il faut faire tremper préalablement la motte pour que le terreau soit imbibé d’eau. Démêlez délicatement les racines trop serrées. Creusez un trou dans la terre, déposez au fond un peu de compost bien décomposé et un peu de gravier, tassez bien autour du pied. C’est de même le bon moment pour pailler. Espacez les plants de 20 à 40 cm selon les espèces. Arrosez généreusement et veillez à ce que les mottes ne ressortent pas de la surface.

Aster nain Jenny

fleurs aster automne espèce nain jenny

Plantation en pot

Prévoyez des contenants de 30 cm de profondeur au minimum. Placez un fond drainant de pouzzolane qui jouera le rôle de réserve d’eau. Plantez dans un mélange constitué d’un terreau de base mélangé à 20 % de terre de jardin peu argileuse.

Arrosage de l’aster

Si vous cultivez la fleur en pleine terre, arrosez copieusement uniquement en été si la terre est sèche. Pour les plantations en pot à l’extérieur, le substrat doit rester frais par des arrosages réguliers en l’absence de pluies.

Aster Monte Cassino (Aster pringlei)

entretien aster automne Aster Monte Cassino Aster pringlei

Fertilisation de l’aster d’automne

En pleine terre, un apport annuel en compost est suffisant. L’usage de fertilisants solubles du printemps jusqu’à la fin de floraison est recommandé pour les plantes en pot. Rempotez tous les 3 ans pour offrir à vos asters un substrat tout neuf et pour les renouveler.

Aster snowflurry (Aster ericoides)

aster d'automne blanc Aster snowflurry Aster ericoides

Protection hivernale

Peu importe s’ils sont cultivés en pot ou en pleine terre, les asters sont des fleurs vivaces rustiques qui ne nécessitent aucune protection contre le gel.

Aster de nouvelle Angleterre Violetta (Aster novae-angliae)

bouture aster automne Aster de nouvelle Angleterre Violetta Aster novae-angliae

Multiplication

Le bouturage se fait au printemps. La division de touffes est très facile et s’effectue durant le printemps ou l’automne tous les deux à trois ans.

Aster Monch (Aster x frikartii)

aster d'automne bleu Aster Monch Aster x frikartii

Maladies, nuisibles et parasites de l’aster d’automne

Les asters sont très sensibles aux attaques d’oïdium en automne. Un feutrage blanc avec une forte odeur de champignon apparaît. Cette maladie ne tue pas la plante, mais l’affaiblit et la rend moins esthétique. Pour agir contre, des pulvérisations préventives à base de soufre peuvent être réalisées dès la mi-septembre.

La rouille et le mildiou suite à une humidité excessive sont aussi à surveiller. Quant aux ravageurs comme les limaces et les escargots, ils apprécient les jeunes pousses de printemps.

Aster Rosa perle (Aster novi belgii)

aster d'automne rose Aster Rosa perle Aster novi belgii

Associations possibles de l’aster d’automne avec d’autres plantes

L’aster est une plante à capacité décorative que ce soit dans le jardin, sur la terrasse ou au balcon. Les asters sont généralement plantés en rocaille, en bordure, en massif, en pot ou en jardinière. La plante peut être associée avec succès avec les dahlias, les anémones du Japon, les graminées, les hélianthes ou les rudbeckias.

Dans les massifs de jardin, il est intéressant de les combiner avec d’autres plantes vivaces, en variant les époques de floraison. Par exemple, avec d’autres plantes aux feuillages persistants qui récompenseront leur absence hivernale.

Les espèces les plus basses des asters peuvent couvrir des zones d’arbustes comme plantes couvre-sol, qui empêcheront les herbes sauvages d’envahir le terrain.

Aster amellus King George

aster d'automne entretien Aster amellus King George

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué