Santé psychique : l’infection sévère avec la COVID-19 peut provoquer des troubles mentaux

Auteur: Géraldine Dubois

Tout le monde sait que l’isolation sociale n’est pas quelque chose de bénéfique en ce qui concerne notre état d’esprit. Que ce soit en raison d’une quarantaine ou simplement à cause d’une distanciation volontaire, interrompre le lien avec le monde autour et ses contacts joue un mauvais tour à notre cerveau. Toutefois, selon des recherches récentes, les problèmes liés à la santé psychique post-COVID peuvent s’avérer plus sérieux qu’on ne le pensait pas. Une étude de cohorte (lien en bas de la page), publiée dans la revue médicale prestigieuse le British Medical Journal examine de près cette question. La recherche montre que les personnes qui ont survécu à la phase aiguë d’une infection avec la COVID-19 courent un risque accru de développer certains problèmes mentaux, tels que l’anxiété et les troubles dépressifs. Voilà plus d’information à ce sujet…

Les participants et l’étude

santé psychique infection COVID-19 peut provoquer des troubles mentaux recherches


L’étude a recueilli des données sur près de 154 000 patients avec COVID-19 recrutés du système d’administration de la santé des anciens combattants. Les participants n’avaient pas reçu de diagnostic ou de traitement de santé psychique dans les deux années suivant leur infection par le virus SARS-CoV-2. Les données des personnes touchées par la maladie à coronavirus ont été comparées à un autre groupe de vétérans qui n’ont jamais contracté le virus.

Les résultats liés à la santé psychique

santé mentale infection sévère COVID -19 provoque troubles psychologiques graves


En bref, les résultats ont montré que le groupe post-COVID-19 court un risque accru de développer par la suite des troubles de la santé psychique. Cela inclut des attaques d’anxiété, des états dépressifs, des problèmes psychologiques liés au stress ainsi que des troubles de l’adaptation. L’étude a également constaté une utilisation plus importante d’antidépresseurs et de benzodiazépines par rapport au groupe contrôle sans SARS-CoV-2.

santé psychique infection sévère COVID-19 peut provoquer des troubles mentaux gens

Comme l’a révélé l’analyse des données, les personnes infectées par le virus étaient 39% plus susceptibles d’être diagnostiquées en dépression. C’est sans doute inquiétant, mais malheureusement, ce n’est pas tout… Selon le rapport de l’étude publié dans le quotidien new-yorkais célèbre The New York Times, la probabilité d’être diagnostiqué avec de l’anxiété étaient 35% plus élevée chez les personnes guéries de la COVID-19.

recherche santé psychique infection sévère COVID 19 peut provoquer des troubles mentaux

Selon le Dr Ziyad Al-Aly, auteur principal de l’étude et chef de recherche et développement à l’hôpital des anciens combattants VA St. Louis Health Care System, les données obtenues par cette observation sont assez alarmantes. Comparé aux personnes hospitalisées pour des raisons non liées à l’infection avec SARS-CoV-2, le groupe post-COVID présentait un risque plus élevé d’avoir besoin d’un diagnostic en santé psychique.

Autres recherches sur la santé mentale post-COVID

recherche santé psychique infection sévère COVID-19 peut provoquer depression anxiété

Par ailleurs, des recherches auprès de la faculté de médecine de l’Université Johns-Hopkins (The Johns Hopkins University School of Medicine) ont corroboré ces données. Leurs résultats montrent qu’après une hospitalisation due à l’infection avec la COVID-19, les patients ont commencé à signaler des symptômes de détresse psychiatrique. Ils manifestaient souvent des signes d’anxiété, de dépression, de troubles liés aux événements traumatiques ou d’insomnie.

études santé psychique infection sévère COVID 19 peut provoquer des troubles mentaux

Une troisième recherche, publiée dans le journal de santé psychique The Lancet a également tiré des conclusions préoccupantes. Parmi 236 379 patients ayant été diagnostiqués avec COVID-19, l’incidence estimée d’un diagnostic neurologique ou psychiatrique au cours des 6 mois suivants était de 34 % avec 13 % recevant leur premier diagnostic de ce type. Pour les patients qui avaient été admis dans l’unité de soins intensifs (USI) l’incidence d’un tel diagnostic était de 46 % (avec 26% pour une première diagnose).

santé psychique infection sévère avec COVID 19 peut provoquer des troubles mentaux

L’étude fournit des preuves d’une importante morbidité neurologique et psychiatrique dans les 6 mois suivant l’infection avec le coronavirus. Apparemment, les risques de troubles de la santé psychique sont les plus élevés chez les patients sévèrement atteints par SARS-CoV-2, mais ils ne s’y limitent pas.

santé mentale infection sévère avec COVID-19 peut provoquer des troubles psychologiques

En conclusion, les résultats de toutes ces recherches scientifiques suggèrent que les personnes qui survivent à la phase aiguë de la COVID-19 courent un risque accru de développer un éventail de troubles de la santé psychique. C’est-à-dire que la lutte contre la détresse mentale chez les personnes qui ont été affectées par le virus dans le passé doit être une priorité. De même, nous, comme société, nous devons bannir le stigma qui va de pair avec le sujet des troubles de la santé mentale pour que toute personne en affectée puisse chercher et recevoir l’aide qui lui est nécessaire.

Sources utilisées : www.bmj.com

www.thelancet.com

Lignes d’écoute liées à la santé mentale : www.sante.fr

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué