Est-ce que la supplémentation en oméga-3 provoque des troubles du rythme cardiaque ?

Auteur: Claire Xavier

Certains essais contrôlés randomisés qui étudient les effets de la supplémentation en oméga-3 d’origine marine sur les évènements cardiovasculaires, ont signalé un risque accru de fibrillation auriculaire. Pour en savoir plus, des chercheurs se sont mis à étudier cette relation en réalisant une méta analyse. Leurs résultats ont paru le 6 octobre 2021 dans la revue Circulation et évoquent le rôle de la posologie.

Est-ce que la supplémentation en oméga-3 augmente le risque de fibrillation auriculaire ?

supplémentation en oméga-3 d'origine marine risque de développer une fibrillation auriculaire rôle du dosage nouvelle étude


L’équipe dirigée par Christine Albert, professeure en cardiologie, a analysé les données de 81 210 patients âgés en moyenne de 65 ans dont 39% étaient des femmes. Les données des participants étaient originaires de sept différentes études et la période de suivi moyenne était de 4.9 ans.

Sur ces 81 210 personnes, 72.6% ont participé à des essais cliniques ayant testé une quantité d’oméga-3 inférieure ou égale à un gramme par jour. Les autres 27.4% ont fait partie des essais cliniques ayant testé une quantité de supplémentation en oméga-3 supérieure à un gramme au quotidien.

Les résultats ont révélé que les patients ayant pris plus d’un gramme d’acides gras oméga-3 par jour présentaient un risque de 49% de développer une fibrillation auriculaire. À l’inverse, l’autre groupe ne courait qu’un risque de 12%. Les chercheurs ont donc conclu que la supplémentation en oméga-3 d’origine marine est associée à un risque plus élevé de fibrillation auriculaire et que la posologie a de l’importance.

supplémentation en oméga-3 d'origine marine risque de développer une fibrillation auriculaire arythmie rôle du dosage nouvelle étude


« Le risque de développer une fibrillation auriculaire semble relativement faible pour les personnes qui prennent un gramme ou moins de l’huile de poisson par jour. En prendre plus d’un gramme au quotidien doit être obligatoirement discuté avec le médecin traitant. », a déclaré Albert.

Si les cliniciens offrent un dosage élevé de supplémentation en acides gras oméga-3, il est primordial de discuter d’abord les risques de fibrillation auriculaire avec les patients. Ces derniers doivent être informés sur les symptômes et les signes annonciateurs pour qu’un diagnostic précoce soit réalisé.

Cependant, la majorité des experts recommandent de combler ses besoins en oméga-3 via l’alimentation, en particulier grâce à la consommation de poisson gras quelques fois par semaine. Et voilà les meilleures sources d’oméga-3 pour rester en bonne santé !

Références :

Circulation (octobre 2021) : « Effect of Long-Term Marine Omega-3 Fatty Acids Supplementation on the Risk of Atrial Fibrillation in Randomized Controlled Trials of Cardiovascular Outcomes: A Systematic Review and Meta-Analysis », Christine Albert et coll.

Medical Dialogues (octobre 2021) : « Omega-3 Fatty Acids Supplementation Tied To Atrial Fibrillation Risk: Circulation Study. ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué