Nutella vente à perte : Intermarché poursuivi par la répression des fraudes pour ses fortes promotions!

Auteur: Jasmine Guillot

nutella vente à perte chaîne supermarchés France Intermarché


Nutella vente à perte : qui aurait dit que les pots de chocolat Nutella vendus avec un rabais de 70% par Intermarché auraient créé une telle polémique? Les promotions monstrueuses de la chaîne de supermarchés français ont provoqué une scène de pagaille et de bagarre parmi les consommateurs bien décidés d’acquérir la pâte à tartiner gourmande quatre fois moins cher que son prix habituel ! La convoitise violente en question a fait l’objet de plusieurs discussions et railleries en France et pas que. Selon l’enquête récente de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et des fraudes (DGCCRF), les rabais impressionnants effectués par les magasins de l’enseigne représentent une forme de revente illégale passible d’une amende de 375 000 euros.

Nutella vente à perte : Intermarché accusé pour avoir pratiqué des promotions illégales

nutella vente à perte grandes promotions effectuées Intermarché France


Au début de 2018, Intermarché avait proposé des remises à -70 % sur des pots de Nutella, des couches Pampers, des bouteilles Perrier et du café Carte Noire. Des vidéos avaient montré des consommateurs qui se battaient pour acquérir des pots de pâte à tartiner de 950 grammes affichés à 1,41 euros au lieu de 4,70 euros. En proposant des produits à des prix pratiquement cassés, l’enseigne n’a pas respecté la loi concernant la vente à perte. En période de soldes, la revente à perte est exceptionnellement autorisée, mais seulement sur certains produits qui sont déjà en stock au cours du mois précédent. Dans ce cas, Intermarché a enfreint la loi et a risqué une amende de 375 000 euros.

nutella vente à perte raison promotions effectuées par Intermarché amende payer

Quant au groupe italien Ferrero, le propriétaire de Nutella, il s’était de son côté désolidarisé de l’opération en affirmant que ces promotions spectaculaires ont été décidées de manière unilatérale par Intermarché. Ferrero avait déploré cette opération et ses conséquences qui créent confusion et déception parmi les consommateurs français. Face au sujet polémique, le patron d’Intermarché avait promis que la chaîne de supermarchés n’effectuerait plus de rabais allant jusqu’à moins 70%, sans se rendre compte des conséquences éventuelles.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué