Coronavirus : le chlore des piscines, peut-il neutraliser le SARS-CoV-2 ?

Auteur: Claire Xavier

En règle générale, le coronavirus se propage par les gouttelettes dues à la toux ou aux éternuements,  par la salive, par des contacts rapprochés avec des malades ou par des surfaces contaminées. De nombreuses études montrent qu’il peut se transmettre aussi de manière moins directe comme par la canalisation. Dans ce contexte, beaucoup de personnes craignent que les piscines peuvent s’avérer l’un des moyens de transmission du Covid-19. Mais des scientifiques britanniques suggèrent que le chlore qui s’y contient peut neutraliser le SARS-CoV-2. Que sait-on ?

Le chlore dans les piscines, est-il capable de neutraliser le SARS-CoV-2 ?

neutraliser le SARS-CoV-2 chlore piscines confirmation scientifique tuer le coronavirus

Une équipe scientifique britannique dirigée par la Pr. Wendy Barclay de l’Imperial College de Londres, s’est mise à déterminer le risque d’attraper le nouveau coronavirus dans les piscines où l’eau est chlorée. Pour ce faire, les chercheurs ont collecté des échantillons d’eau de plusieurs piscines publiques populaires à Londres et y ont incorporé des particules virales afin de surveiller leur conservation dans de telles conditions.

Les résultats des essais ont démontré que le chlore a neutralisé plus de 99,9 % des particules du virus et a détruit les traces de sa présence dans tous les échantillons sauf un où l’eau n’était pas suffisamment chlorée. Dans ce cas, l’échantillon contenait des traces du virus dont la contagiosité était réduite de plus de 50 fois.

neutraliser le SARS-CoV-2 chlore des piscines tuer le Covid-19 preuve scientifique

Ces travaux confirment que le chlore peut neutraliser le SARS-CoV-2 et que celui-ci ne peut pas se propager dans les piscines à condition que les employés respectent toutes les normes de chloration et de purification des eaux. Cependant, les scientifiques soulignent que cela ne signifie pas qu’il faut abandonner les mesures de prévention quand on va nager. Au contraire, celles-ci demeurent primordiales afin d’éviter la transmission aérienne du Covid-19.

Les résultats de cette expérience sont publiés dans la revue bioRxiv le 20 avril 2021. Il est important de noter qu’ils ne sont pas revus par des experts indépendants et que les conclusions ne sont pas définitives.

Référence : bioRxiv (2021) : « Inactivation of SARS-CoV-2 in chlorinated swimming pool water », Wendy S. Barclay et coll.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué