Qu’est-ce que la maladie de Borna et comment se manifeste-t-elle?

Auteur: Céline Martineau

Selon une étude récente, publiée dans The Lancet Infectious Diseases, les huit personnes décédées dans le sud de l’Allemagne entre 1999 et 2019, qui souffraient, pensait-on, d’une encéphalite inexpliquée, avaient été infectées par le virus de la maladie de Borna. La maladie, qui doit son nom à la ville Borna en Saxe, a été observée pendant longtemps uniquement en Europe, mais des infections ont aussi été décrites aux États-Unis, au Japon, en Iran et en Israël.

La maladie de Borna coupable de la mort de huit personnes en Allemagne

virus maladie borna cerveau humain

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a décrit la maladie de Borna comme «une méningoencéphalomyélite non-purulente» qui affecte principalment les chevaux et les moutons. Le virus se transmet aux animaux par la musaraigne bicolore à dents blanches. L’infection est associée à des désordres neurologiques et comportementaux. IL s’agit d’une inflammation du cerveau et des méninges, ce qui explique les pertes d’équilibre et de mémoire des personnes infectées. Étant contaminé,on est aussi atteint de fièvre, de convulsions et d’une perte de connaissance.

musaraigne bicolore dents blanches transmission virus Borna

Le virus de la maladie de Borna a été récemment caractérisé comme faisant partie des virus à ARN négatif, mais il s’est avéré que celui-ci présentait une extrême stabilité dans le temps. Le virus a initialement été détecté chez les chevaux et les moutons. Mais d’autres espèces animales à sang chaud peuvent également être naturellement infectées. La maladie expérimentale est possible même chez les primates. Les premiers marqueurs du virus de la maladie de Borna (BDV) ont été détectés chez l’homme ces dix dernières années. Par ailleurs, il s’est avéré qu’il y avait beaucoup de similitudes entre les troubles neurologiques et émotionnels observés chez l’animal infecté par le BDV et l’homme infecté par le virus.

maladie de borna chez les humains symptomes

Pour établir le diagnostic, les chercheurs ont analysé et étudié les cas de plus de 50 personnes ayant développé des symptômes d’encéphalite au cours des 20 dernières années. Les analyses ont ensuite été comparées à celles des tissus cérébraux ayant appartenu aux huit patients décédés.

Selon les chercheurs, la musaraigne ne serait pas capable de transmettre le virus aux humains. SI les premiers indices identifient des connexions entre les patients et des animaux, une vie rurale ou une activité de plein air, le mystère demeure encore sur la façon dont peut être contaminé l’humain.

Comment reconnaître la maladie de Borna?

Si l’on est infecté par le virus Borna, les premiers symptômes auxquels il faut être attentif sont de graves maux de tête, de la fièvre et une confusion générale. Ces symptômes évoluent en des signes d’une maladie cérébrale : hyperexcitabilité, agressivité, léthargie, somnolence, stupeur. Le patient finit par avoir des convulsions, perte de mémoire et perte de conscience progressive.

*Découvrez plus de détails sur l'étude en cliquant sur ce lien-ci.



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué