La langue « grasse » serait responsable du ronflement

Auteur: Céline Martineau

Les ronflements chroniques peuvent avoir beaucoup de conséquences néfastes aussi bien sur le plan pathologique que social. En plus d’avoir un impact sur la qualité de sommeil du ronfleur, les ronflements s’avèrent généralement un signe précurseur du syndrome d’apnées obstructives du sommeil. Sur le plan social, le scénario n’est pas non plus mieux : problèmes de couple, gêne vis-à-vis des autres etc. En plus, la mauvaise qualité de sommeil à cause des ronflements exerce une influence directe sur la productivité intellectuelle du ronfleur et sur les capacités cognitives du ronfleur. D’après une étude récente, des chercheurs ont su trouver une nouvelle raison expliquant l’origine des ronflements.

D'après une étude, la langue « grasse » serait responsable du ronflement

ronflements nocturnes etude apnee sommeil

D’après une étude de chercheurs de Pennsylvanie, publiée dans l’American Journal of Respiratory and Critical Medicine, les ronflements seraient dus à une langue trop grasse. La question à l’origine de leur étude était à savoir s’il était possible d’améliorer les symptômes de l’apnée du sommeil en réduisant le volume de la langue. Heureusement, selon les chercheurs, perdre du poids permettrait de réduire la masse grasse de la longue et, par conséquent, profiter d’une meilleure qualité de sommeil.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé 67 patients obèses souffrant d’apnée du sommeil. À l’aide d’une IRM, l’équipe a pu mesurer les effets d’une perte de poids d’environ 10% qui faisait également fondre la graisse de la langue. Par conséquent, les effets positifs n’ont pas tardé à se faire jour. Pour les scientifiques il n’y avait plus de doute que la réduction de la graisse de la langue était à l’origine de l’amélioration des patients.

langue grasse responsable ronflements nocturnes

En France, les personnes souffrant d’apnée du sommeil constituent 4% de la population. Parmi elles, les plus touchées par la langue « grasse » seraient les personnes obèses. Le problème n’est pas à négliger, car l’apnée du sommeil augmente les risques de diabète, de cancer et d’insuffisance cardiaque. Il est important de savoir que les personnes ayant un poids normal peuvent aussi souffrir d’une langue « grasse », même si le risque est moindre.




Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué