Santé de l’enfant : plus de fruits et légumes pour un meilleur bien-être mental !

Auteur: Claire Xavier

Le rapport entre l’alimentation et la santé mentale présente un domaine d’intérêt particulier du point de vue scientifique, surtout lorsqu’il s’agit d’enfants. Dans ce contexte, une étude britannique récemment publiée dans la revue BMJ Nutrition, Prevention & Health suggère que les enfants qui mangent plus de fruits et légumes sont plus susceptibles de profiter d’un meilleur bien-être mental que ceux qui en mangent moins.

Plus de fruits et légumes pour une meilleure santé mentale des enfants

fruits et légumes consomation élevée chez l'enfant une meilleure santé mentale nouvelle étude


Ayant un impact important sur la santé tout au long de la vie, la nutrition est étroitement liée au bon fonctionnement de l’organisme et elle a donc le potentiel d’affecter à la fois la santé physique et le bien-être mental.

L’étude actuelle s’est concentrée sur la corrélation entre la consommation de fruits et légumes par les enfants, leurs choix alimentaires, ainsi que leur bien-être mental. Pour ce faire, les chercheurs ont collecté des données de plus de 50 écoles primaires et secondaires. Plus concrètement, ils se sont intéressés à l’apport en fruit et légumes des gosses ainsi que des types de petit-déjeuner et de déjeuner qu’ils prenaient.

Comme il s’agit d’une étude britannique, les chercheurs visent le système éducatif au Royaume-Uni. Donc, les enfants en primaire étaient âgés de 5 à 11 ans et ceux de la secondaire – de 11 à 16 ans. Les gosses les plus jeunes participant à l’étude étaient de 8 ans. L’étude a porté sur un total de 10 853 enfants.

fruits et légumes consomation élevée chez l'enfant un meilleur bien-être mental nouvelle étude


Résultats : la consommation plus importante de fruits et légumes était associée à des scores plus élevés de bien-être mental chez les élèves du secondaire. Les chercheurs ont également constaté que les enfants en secondaire qui consommaient une boisson énergisante seulement au lieu de petit-déjeuner avaient un score assez faible de santé mentale que ceux qui ne prenaient aucun petit-déjeuner.

En outre, les enfants des écoles primaires et secondaires qui prenaient régulièrement un petit-déjeuner ou un déjeuner présentaient des scores de bien-être mental plus élevés.

Dans l’ensemble, ce rapport entre l’alimentation et la santé mentale souligne l’importance de répondre aux besoins nutritionnels des enfants surtout lorsqu’il s’agit de leur bien-être psychique.

Références :

BMJ Nutrition, Prevention & Health (septembre 2021) : « Cross-sectional associations of schoolchildren’s fruit and vegetable consumption, and meal choices, with their mental well-being: a cross-sectional study », Alisa Welch et coll.

Medical News Today (septembre 2021 ) : « Eating fruit and veg associated with children’s mental well-being ».

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué