L’odorat des chiens : un outil de dépistage du cancer ?

Auteur: Céline Martineau

dépistage du cancer odorat des chiens etudes resultats prometteurs


Merveilleusement développé, le nez du chien est 100.000 fois plus puissant que le nez humain. En se basant sur ces faits, les scientifiques font des recherches, depuis plusieurs années déjà, dont l’objectif est de mettre l’odorat des chiens à contribution dans le diagnostic et le dépistage du cancer.

L’odorat des chiens : un outil de dépistage du cancer

odorat canin dépistage du cancer


Dotée de centaines de millions de capteurs olfactifs, la truffe du chien permet au meilleur ami de l’homme à retrouver et secourir des personnes disparues, d’alerter sur une présence d’explosif et même de diagnostiquer certains cancers. Plusieurs études ont déjà souligné l’intérêt d’utiliser l’odorat des chiens dans le dépistage du cancer. Une idée lancée depuis plusieurs années déjà par les scientifiques. Selon eux, les tumeurs ont une odeur bien distincte. Des études ont montré que des chiens dressés pouvaient détecter un cancer de la prostate dans l’urine des patients.

Une nouvelle étude va plus loin : des scientifiques ont testé l’efficacité de l’odorat canin sur les prélèvements sanguins de patients avec cancer et de personnes contrôle. Les résultats ont montré que les chiens dressés pour l’occasion réussissaient à distinguer les malades à 97%. Cette performance les a par ailleurs incités à mener plus avant leurs recherches afin d’améliorer le dépistage du cancer et permettre à davantage de patients d’être pris en charge à un stade précoce.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué