L’additif E319 nous rend-il vulnérables au virus de la grippe ?

Auteur: Céline Martineau

additif E319 butylhydroquinone tertiaire affaiblir systeme immunitaire


L’additif alimentaire butylhydroquinone tertiaire, que l’on retrouve sur les étiquettes sous le nom de code E319 est soupçonné d’affaiblir nos défenses immunitaires. Régulièrement ajouté dans la composition des produits alimentaires, cet antioxydant jouerait en effet un rôle non négligeable dans l’affaiblissement de notre système immunitaire et, par conséquent, dans la propagation de la grippe. Des études récentes ont montré que l’additif E319 était plus nocif que prévu. Le butylhydroquinone tertiaire était déjà décrié pour son potentiel mutagène, génotoxique, voire cancérigène sur les animaux.

L’additif E319 : plus nocif qu’on ne le croyait

additif E319 chips butylhydroquinone tertiaire


Une étude de trois chercheurs de l’université d’État du Michigan, présentée le 7 avril au congrès annuel de la biologie expérimentale à Orlando, dévoile que l’additif alimentaire est cytotoxique et nous rend plus vulnérables au virus de la grippe en affaiblissant notre système immunitaire. En examinant le nombre des lymphocytes T, participant à la défense naturelle de l’organisme, les chercheurs ont vu leur nombre chuter dans les poumons de souris exposées au colorant néfaste. On a également noté que ces souris présentaient aussi une inflammation généralisée et une production de mucus dans les poumons. Une deuxième phase de l’étude a montré que l’additif E319 empêchait le système immunitaire de se rappeler comment réagir pour faire face au virus de la grippe. Cela signifie que les vaccins contre la grippe seront alors moins efficaces.

additif E319 butylhydroquinone tertiaire present chips produits transformes

Le problème est que le colorant est présent dans de très nombreux produits alimentaires. Il est fort utilisé comme conservateur pour les huiles et les matières grasses, on le retrouve donc dans les produits transformés, chips, soupes de nouille asiatiques ; dans les céréales sucrées du petit déjeuner et les préparations pour gâteaux ; dans les soupes et bouillons, dans les viandes surgelées et les poissons ou encore les chewing-gums. À noter : la mention de la présence de l’additif E319 dans la liste des ingrédients n’est pas systématique.

additif E319 present cereales sucrees petit dejeuner

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué