Une étude met en évidence l’effet antidépresseur de l’acide lactique

Auteur: Claire Xavier

Bien qu’on sache que le sport agit comme un antidépresseur naturel, les mécanismes sous-jacents restent à ce stade mal connus. Une nouvelle étude parue ce 27 mai dans le journal scientifique Mood Disorders a présenté des analyses plus approfondies en mettant en évidence le rôle essentiel de l’acide lactique connu aussi sous l’appellation lactate. D’après les chercheurs, ce dernier agit directement sur le cerveau et joue le rôle d’un antidépresseur.

À titre d’information, le lactate présente une molécule que le corps produit lors d’un effort physique.

Une étude explique le rôle primordial de l’acide lactique dans le soulagement de la dépression

acide lactique rôle clé soulager la dépression augmenter la neurogenèse antidépresseur naturel étude


Existe-t-il un moyen de contourner les antidépresseurs et foncer sur un remède naturel ? Trois mots : FAIRE DU SPORT ! Plusieurs scientifiques ont déjà prouvé que l’activité physique augmente les niveaux des hormones du bien-être, ce qui réduit significativement le risque de souffrir d’une dépression. Cependant, on ignorait jusqu’ici les mécanismes d’action exacts. Des neuroscientifiques suisses du National Center of Competence in Research Synapsy a enfin apporté un nouvel éclairage.

Plus concrètement, les experts ont pu démontrer l’effet antidépresseur de l’acide lactique. D’après eux, cette molécule pourrait avoir la capacité de mieux traiter la dépression de deux façons différentes : soit à l’aide d’un programme d’exercices, soit par une autre molécule dotée de propriétés antioxydantes. On parle du NAHD – la forme active du nicotinamide communément appelé vitamine B3 réputé notamment pour son effet antidépresseur.

acide lactique molécule produite pendant le sport diminuer les symptômes de la dépression antidépresseur naturel étude suisse


Ces révélations se révèlent particulièrement importantes parce qu’environ 30% des patients ne répondent pas à un traitement par antidépresseurs. Compte tenu que le nombre de personnes atteintes de dépression augmente au quotidien, il est primordial de trouver d’autres moyens pour aider ces individus.

Pour les besoins de leur étude, les experts ont injecté à des rongeurs des doses comparables d’acide lactique à celles que le corps sécrète au cours d’une activité physique. Une réduction de l’anhédonie a été constatée. Cette dernière présente l’un des principaux symptômes de la dépression et se manifeste par une perte d’intérêt ou de plaisir pour toutes les activités considérées auparavant comme agréables.

Mais ce n’est pas tout. Les chercheurs ont également remarqué que l’acide lactique booste la neurogenèse dans l’hippocampe qui est généralement perturbée chez les patients dépressifs. En restaurant ce processus, le lactate a permis de diminuer l’état dépressif chez les souris. Des tests supplémentaires seront pourtant nécessaires pour confirmer ces résultats chez l’Homme.

Référence : 

Mood Disorders (mai 2021) : « Lactate Reveals All About Its Antidepressant Prowess », Jean-Luc Martin et Anthony Carrard.

Liens commerciaux



Intégrer une photo

Copiez ce code pour intégrer cette photo sur votre site: Grande image: Petite image: BB Forum tag:
Effectué